Ecoutez Radio Sputnik
    Su-27

    Avion-espion US intercepté par un chasseur russe: "normal", selon le Pentagone

    © Photo. US Air Force / Jason Robertson
    International
    URL courte
    52110791080

    Le Pentagone est habitué à affirmer que ses avions-espions ne nuisent à personne. Cette fois, il qualifie la récente approche des frontières russes par un chasseur américain de "normale".

    Le général Vincent Stewart, chef de la Defense Intelligence Agency (structure placée sous l'autorité du Pentagone) estime que les récents incidents entre avions russes et américains au-dessus de la Mer noire représentent une manifestation normale de rivalité entre les deux superpuissances.

    "C'est la norme plutôt qu'une exception, que de temps en temps les Etats-Unis et la Russie se confrontent dans différents coins du monde où leurs intérêts coïncident", rapporte l'agence Sputnik, citant le militaire qui intervenait au Sommet sur la sécurité nationale tenu à Washington.

    Un avion de patrouille maritime Poseidon P-8 américain a été intercepté mercredi dernier par un chasseur russe Su-27 au-dessus de la Mer noire.

    Les militaires américains ont qualifié l'interception de "non-sécurisée et non-professionnelle". Cependant, le Ministère russe de la Défense a démenti les allégations du Pentagone et a déclaré que "l'interception russe du chasseur espion américain a été effectué en respect des normes de sécurité".

    En outre, selon le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, les chasseurs américains ont essayé à deux reprises d'approcher de la frontière russe au-dessus de la mer Noire avec leurs transpondeurs éteints. 

    Lire aussi:

    Pentagone: un chasseur russe intercepte un avion-espion US
    Un avion de patrouille US intercepté près des bases russes en Syrie
    Une collision entre un patrouilleur US et un avion de ligne évitée de justesse
    Tags:
    interception, Su-27, Pentagone, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik