Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump: "Clinton pourrait abattre quelqu'un et rester impunie"

    © REUTERS / Carlo Allegri
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    12663

    Donald Trump s'indigne de voir que la candidate démocrate et ex-secrétaire d'Etat échappe à la justice même après avoir provoqué la publication de données secrètes officielles.

    La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton pourrait tirer sur quelqu'un devant une foule de 20.000 personnes et rester impunie, a déclaré son rival, le candidat républicain Donald Trump. 

    "Elle est si bien protégée qu'elle pourrait monter cette scène maintenant, tirer sur quelqu'un et elle ne serait pas traduite en justice par la suite", a déclaré le milliardaire en s'exprimant dans l'Etat de Floride. M.Trump s’est dit choqué par le fait que "ceci se produise dans notre pays".

    La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a été vertement critiquée pour avoir utilisé un service de courriel privé à des fins professionnelles alors qu’elle dirigeait la diplomatie américaine, ce qui a fait courir des risques à la sécurité du pays et empêchait tout contrôle sur ses actes. Le FBI a décidé de ne pas porter d'accusations contre la candidate démocrate et a publié des extraits de l'enquête justifiant sa décision. Les républicains se sont élevés contre cette décision tandis qu'Hillary Clinton continue d'être la cible de leurs attaques acharnées.

    Auparavant, Donald Trump a à maintes reprises déclaré que la candidate démocrate devait être traduite en justice.  


    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Trump rattrape son retard sur Clinton
    Le plan très secret de Trump pour lutter contre Daech
    Trump part en guerre contre l'immigration clandestine
    Clinton préférerait dîner avec Poutine plutôt qu'avec Trump
    Tags:
    campagne électorale, risques à la sécurité du pays, impunité, critiques, justice, Présidentielle américaine 2016, FBI, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik