Ecoutez Radio Sputnik
    Samsung Galaxy Note 7

    Samsung recommande de rendre le Galaxy Note 7 au plus vite

    © REUTERS / Kim Hong-Ji
    International
    URL courte
    13131
    S'abonner

    Une semaine après le lancement du nouveau Galaxy Note 7, le géant sud-coréen de l'électronique presse les acheteurs de le restituer suite à des explosions et des incendies de batteries.

    Les utilisateurs du Galaxy Note 7 de Samsung sont priés d'éteindre leur combiné et de le restituer dès que possible à leur vendeur, a annoncé samedi le groupe sud-coréen cité par Reuters.

    Le premier constructeur mondial de combinés multimédias a dit la semaine dernière qu'il échangerait tous les Galaxy Note 7 commercialisés sur dix marchés, aux Etats-Unis et en Corée du Sud notamment, une opération coûteuse pour la société qui comptait sur cet appareil pour doper ses ventes alors que son principal concurrent, Apple, lance une nouvelle gamme d'iPhones.

    Plus d'une trentaine de clients ont rapporté que leur Galaxy Note 7, un modèle lancé il y a à peine plus de deux semaines et vendu 988.900 wons (près de 800 euros) en Corée du Sud, avait pris feu ou explosé alors qu'ils le rechargeaient, selon la déclaration officielle de l’entreprise sur son site.

    Le Galaxy Note 7 devait être lancé début septembre en France, mais sa commercialisation a été suspendue.

    Plus tôt dans la journée, les autorités aériennes et plusieurs compagnies ont interdit l'utilisation et le rechargement des Galaxy Note 7 dans les avions. 


    Lire aussi:

    Samsung ouvre un magasin… qui n'a rien à vendre
    Les Galaxy Note 7 bannis par deux compagnies aériennes
    Tags:
    commercialisation, rappel, feu, lancement, explosion, iPhone 7, Galaxy Note 7, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik