International
URL courte
45230
S'abonner

Les internautes du monde entier rendent hommage aux victimes de l'attentat le plus meurtrier de l'histoire.

Parmi ceux qui se recueillent à l’occasion des 15 ans du 9/11 figurent des leaders mondiaux.

"Le 11 septembre… Deux images contrastées viennent à l'esprit. Aujourd'hui, nous rendons hommage à tous ceux qui ont perdu la vie dans les attaques horribles du 9/11", a écrit le premier ministre indien Narendra Modi sur son compte Twitter. 

Les internautes francophones se sont joints au mouvement.

Parmi les utilisateurs anglophones certains critiquent la politique antiterroriste mondiale.

"Je n'arrive pas à croire que nous laissions se répéter le 9/11 tous les ans. Le terrorisme échappe à tout contrôle", a écrit un internaute.

Mais dans l’ensemble, tous rendent avant tout hommage aux victimes.

"Pour ces victimes innocentes (RIP), pour leurs familles et leurs amis, la justice prévaudra sur cet acte terroriste déplorable", a écrit un internaute.

"Il y avait deux bâtiments ici. Maintenant, il n'y en a plus. Le terrorisme islamiste est réel", a écrit un utilisateur. 

Certains sont surpris que ces attaques se soient produites il y a quinze ans déjà.

"Je n'arrive pas à croire que 15 ans se sont déjà écoulés". 

"15 ans après 9/11. Des photos de personnes qui tombent sans espoir d'être secourues viennent à l'esprit".

Le 11 septembre 2011, des kamikazes d’Al-Qaïda détournaient quatre avions de ligne. Deux avions ont été lancés sur les tours jumelles du World Trade Center (WTC) à Manhattan (New York) et deux autres sur le Pentagone, siège du département américain de la Défense, et sur la Maison Blanche, le bureau du président américain, à Washington. Tous les avions, à l’exception du dernier, ont atteint leurs cibles.

Selon la conclusion de la Commission 9/11, près de 16.000 personnes étaient dans les tours du WTC au-dessous de la zone de l’impact des avions. La plupart ont pu être évacuées avant l’effondrement des bâtiments.

L’attentat du 11 septembre a fait 2.974 morts ainsi que 24 disparus. L’attentat a emporté les vies de citoyens américains et de 91 autres Etats.

Lire aussi:

Aux USA, les victimes du 11 septembre autorisées à attaquer Riyad en justice
Selon les Européens, les USA n'ont pas rendu le monde plus sûr après le 11 septembre
Attentats du 11 septembre: le FBI a "oublié" d’interroger un suspect clé
Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
Tags:
internautes, réseaux sociaux, attentats du 11 septembre 2001, Narendra Modi, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook