International
URL courte
4014
S'abonner

La coalition dirigée par l'Arabie saoudite continue à bombarder les zones contrôlées par les rebelles, tuant régulièrement des civils.

Des frappes aériennes contre la région Beit Saadan, au nord de la capitale yémenite Sanaa, ont fait 21 morts et des dizaines de blessés. Les raids ont visé des ouvriers qui foraient un puits. Des sources de l'agence Reuters estiment que les pilotes saoudiens auraient pris les installations de pompage pour un lance-missiles. 

Des médias locaux évoquent un bilan beaucoup plus lourd, annonçant une centaine de morts et de blessés.

La coalition n'a pas encore commenté l'incident. Auparavant, ses représentants avaient indiqué qu'"elle n'attaquait pas les civils".

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.

Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis.

Lire aussi:

Au moins 60 morts dans l'attentat suicide au Yémen
Frappes de la coalition arabe au Yémen: MSF évacue son personnel des hôpitaux
Frappes sur les civils au Yémen: Moscou appelle à une enquête
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Tags:
blessés, victimes, coalition, attaque, frappe aérienne, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook