International
URL courte
172
S'abonner

Alors qu'une première coupable a été mise en examen dans l'affaire de l'attentat avorté, les forces de l'ordre enregistrent de nouveaux succès.

Un homme a été arrêté samedi à Paris dans le cadre de l'enquête sur le commando de femmes djihadistes soupçonnées de préparer une "action terroriste" à Paris, a-t-on appris dimanche de source proche de l'enquête, rapporte Reuters.

Les enquêteurs veulent vérifier la nature de ses relations avec une ou plusieurs des jeunes femmes arrêtées, précise-t-on de même source sans plus de détails sur sa biographie ou son degré d'implication présumée.

Trois jeunes femmes ont été arrêtées jeudi à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) dans le cadre de l'enquête ouverte après la découverte, il y a une semaine à Paris, d'une voiture contenant des bonbonnes de gaz. Ce commando "téléguidé par des individus se trouvant en Syrie", selon le procureur de Paris, projetait un attentat gare de Lyon, a indiqué une source proche de l'enquête.

Samedi soir, une première suspecte, Ornella G., 29 ans, a été mise en examen par des juges antiterroristes et placée en détention provisoire dans l'enquête sur l'attentat avorté à la voiture piégée dans la capitale française, a annoncé le parquet de Paris cité par l'AFP.

Elle a été mise en examen pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle" et "tentative d'assassinats en bande organisée", a précisé le parquet. Fichée pour des velléités de départ en Syrie, cette mère de trois enfants a été arrêtée mardi dans le sud de la France avec son compagnon, dont la garde à vue a été levée. Ses empreintes ont été retrouvées dans la voiture abandonnée le week-end dernier remplie de bonbonnes de gaz.


Lire aussi:

Une voiture remplie de bonbonnes de gaz découverte près de Notre-Dame de Paris
Des bonbonnes de gaz dans un véhicule suspect, cette fois-ci à Marseille
Bonbonnes de gaz à Paris: les femmes arrêtées projetaient des "actions violentes"
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
bonbonnes de gaz, femmes, commandos, parquet, détention, attentat, Etat islamique, Syrie, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook