Ecoutez Radio Sputnik
    Les drapeaux grec et européen

    Dette grecque: Athènes dénonce la discorde entre l’UE et le FMI

    © AFP 2019 LOUISA GOULIAMAKI
    International
    URL courte
    5215
    S'abonner

    Alors que les problèmes financiers de la Grèce restent loin d’être résolus, les autorités helléniques critiquent les institutions internationales chargées d’aider le pays. La discorde entre l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) jette de l’huile sur le feu, selon Athènes.

    Selon la déclaration du premier ministre grec Alexis Tsipras lors d'une conférence de presse dans la ville de Thessaloniki (nord du pays), la résolution des graves problèmes financiers de son pays est freinée par la discorde entre l'Union européenne et le Fonds monétaire international au sujet de la gestion de la crise de la dette.

    "Je dirais que ce qui crée des conditions de retard dans le processus de regain de la confiance chez les marchés et les investisseurs… c'est le conflit et le désaccord constants entre le FMI et les institutions européennes", a déclaré le premier ministre cité par l'agence Reuters.

    Le FMI qui rend publics ses doutes, sur la question de savoir si la dette grecque peut être considérée comme soutenable, devrait décider de participer ou non à un troisième plan de sauvetage international de la Grèce, accord signé au milieu de l'année 2015.

    Alors que les choses ne bougent pas vraiment, la dette grecque actuelle calculée sur le niveau du PIB a dépassé 170% de la production nationale. Un chiffre énorme qui rend la situation très compliquée. Pour Alexis Tsipras, la Grèce a le droit à un règlement équitable de la question de sa dette. Le premier ministre souligne aussi que le problème grec est un problème européen.

    Lire aussi:

    Zone euro: le Front du sud vs Berlin
    Grèce: la zone euro s'accorde sur un nouveau prêt de 10,3 milliards d'euros
    Roman policier à la grecque: le FMI, Tsipras et WikiLeaks jouent leurs rôles
    La Grèce lance un journal télévisé destiné aux migrants
    Tags:
    aide financière, dette grecque, Fonds monétaire international (FMI), Union européenne (UE), Alexis Tsipras, Grèce, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik