International
URL courte
Attaques du 11 septembre 2001 aux USA (35)
66624
S'abonner

Lors des attaques du 11 septembre 2001, le président russe Vladimir Poutine s'est comporté d'une façon absolument "fantastique" et a été le meilleur allié que les Etats-Unis auraient pu souhaiter pendant ce moment tragique, relatent des membres de l'administration de Georges W. Bush.

Des ex-fonctionnaires de l'administration de Georges W. Bush ont hautement apprécié les gestes du président russe lors des attentats du 11 septembre 2001. Dans un article du magazine Politico dédié à ces événements tragiques, l'ex-secrétaire de presse du président américain, Ari Fleischer a déclaré que ce jour-là la position du président russe était fantastique.

"L'Amérique ne pouvait pas avoir un meilleur allié le 11 septembre que Poutine et la Russie", estime-t-il.

Son adjoint Gordon Johndroe précise pour sa part que ce jour-là les actions de Poutine étaient extrêmement importantes pour l'administration Bush. Il se souvient que tous les systèmes militaires avaient été alors mis en état d'alerte pour faire face à une attaque nucléaire.

"Pour nous, il était important que Poutine sache que nous n'envisagions pas d'attaquer la Russie. Il était merveilleux: il a immédiatement déclaré que la Russie n'adopterait pas de mesures de riposte", se souvient-il. Selon lui, le président russe a assuré qu'il comprenait la situation dans laquelle les Etats-Unis s'étaient retrouvés et que la Russie ne se mettrait pas en état d'alerte.

Le 11 septembre 2011, des kamikazes d'Al-Qaïda détournaient quatre avions de ligne. Deux avions ont été lancés sur les tours jumelles du World Trade Center (WTC) à Manhattan (New York) et deux autres sur le Pentagone, siège du département américain de la Défense, et sur la Maison Blanche, le bureau du président américain, à Washington. Tous les avions, à l'exception du dernier, ont atteint leurs cibles. L'attentat du 11 septembre a fait 2.974 morts ainsi que 24 disparus. L'attentat a emporté les vies de citoyens américains et de 91 autres Etats.

Dossier:
Attaques du 11 septembre 2001 aux USA (35)

Lire aussi:

Quinze ans après, le monde commémore les victimes du 11 septembre
Aux USA, les victimes du 11 septembre autorisées à attaquer Riyad en justice
La partie classifiée du rapport sur les attaques du 11 septembre 2001 publiée aux USA
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Tags:
administration, soutien, attentat, World Trade Center, attentats du 11 septembre 2001, George Bush, Vladimir Poutine, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook