Ecoutez Radio Sputnik
    Le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense Moon Sang-gyun. Archive photo

    Séoul met en garde contre un nouvel essai nucléaire nord-coréen

    © AFP 2019 JUNG YEON-JE
    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (374)
    36531
    S'abonner

    Trois jours après son cinquième essai nucléaire, la Corée du Nord aurait toutes les infrastructures nécessaires pour répéter l’expérience.

    Les autorités sud-coréennes affirment que Pyongyang dispose de tout le matériel nécessaire afin d'effectuer un nouvel essai nucléaire dans les plus brefs délais.

    "La Corée du Nord possède un tunnel où elle peut mener un nouvel essai"' a déclaré le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense Moon Sang-gyun lors d'une conférence de presse. 

    "L'analyse des services de renseignement sud-coréen et américain montre que Pyongyang est prêt pour un nouvel essai nucléaire dans la région de Punggye-ri à tout moment", a-t-il ajouté.

    La Corée du Nord a annoncé le 9 septembre avoir mené un essai nucléaire, après la détection dans la matinée d'un séisme artificiel à proximité de son centre d'essais, par le biais de l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). La secousse, qui s'est produite à 02h30 (heure de Paris), a été signalée à proximité du site de Punggye-ri le jour anniversaire de la fondation de la Corée du Nord en 1948.

    La Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis ont condamné l'essai nucléaire en Corée du Nord. De son côté, le Kremlin a également qualifié l'essai de violation du droit international.

    Dossier:
    Nucléaire coréen (374)

    Lire aussi:

    Pyongyang : les sanctions d’Obama sont "risibles"
    La Corée du Sud "rayera Pyongyang de la carte" en cas d'escalade nucléaire
    Pyongyang tire trois nouveaux missiles en plein sommet du G20
    Tags:
    nucléaire coréen, tensions, tests nucléaires, Moon Sang-gyun, Pyongyang, Corée du Nord, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik