Ecoutez Radio Sputnik
    Des mouffettes

    Harcèlement par l'odeur: le Japon part en guerre contre les employés qui sentent mauvais

    © Sputnik . Sergueï Elkine
    International
    URL courte
    10618
    S'abonner

    La chaleur estivale a poussé les salariés nippons à inventer une nouvelle expression: "insulte par l'odeur" ou "harcèlement odorant". Qui plus est, plusieurs sociétés pensent même mettre en place des normes de conduite en public destinées aux employés qui sentent mauvais.

    L'astronaute américain Scott Kelly
    © AP Photo / Dmitry Lovetsky
    Certaines sociétés nippones ont d'ores et déjà introduit des limitations qui concernent non seulement la mauvaise odeur corporelle, mais la mauvaise haleine et même l'odeur de parfum, rapporte le journal Mainichi.

    Ainsi, une quarantaine d'employés de la compagnie des télécommunications japonaise SoftBank ont assisté en août à un séminaire organisé par le fabriquant de cosmétique pour hommes Mandom Corp. Le but était d'expliquer les raisons pour lesquelles une mauvaise odeur peut apparaître et de montrer comment se servir correctement de déodorants.

    "Sentez l'odeur d'une peau grasse mélangé à celui du vieillissement", proposait l'animateur.

    Un officier de police à Paris
    © AFP 2019 PATRICK KOVARIK
    L'employé de SoftBank Yasuko Okabe note à l'issue du séminaire que l'odeur est un thème très sensible. "Il n'est pas facile de dire directement aux collègues qu'ils sentent mauvais. Mais si le contenu de ce séminaire est développé sur nos lieux de travail, on pourra résoudre les problèmes liés à l'odeur corporelle", affirme-t-il.

    Outre la sueur et la peau grasse, l'odeur de tabac et celle de parfum peuvent gêner l'entourage et même faire fuir des clients potentiels. Ainsi, le fabricant de lunettes Owndays Co a inclus la rubrique "odeur" au code vestimentaire après qu'un client s’est plaint de l'odeur de tabac émanant des employés. Désormais, les restrictions concernent l'ensemble du personnel, même les parfums sont interdits ainsi que la consommation d'aliments pouvant provoquer de fortes odeurs.

    Tsuneaki Gomi, chef d'une clinique de Tokyo, fait noter pour sa part que la plupart des gens sont extrêmement sensibles aux odeurs. Mais, selon lui, une inquiétude excessive au sujet de l'odeur du corps peut affecter la personnalité et engendrer un manque de confiance en soi. Pour conclure, il rappelle qu'avant tout il ne faut pas oublier que l'odeur est un indicateur de l'état de santé de l'homme et il faut y prêter attention.

    Lire aussi:

    Les scientifiques veulent recréer l’odeur de l’espace
    Les parfums de ce monde et les odeurs de sainteté
    La fumée de tabac neutralise les odeurs désagréables: une idée née aux Pays-Bas (agence)
    Certaines odeurs provoquent des migraines
    L'homme peut distinguer au moins 1.000 milliards d'odeurs différentes (étude)
    Tags:
    odeur, employés, parfum, tabac, Tokyo, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik