International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2016) (217)
18178
S'abonner

La trêve dont Moscou et Washington ont convenu vendredi dernier entre en vigueur en Syrie ce lundi 12 septembre, mais ne couvre pas les organisations terroristes Daech et Front al-Nosra. Les raids contre ces dernières se poursuivent.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a appelé ce lundi 12 juin l'opposition syrienne dite modérée de se "séparer" des terroristes du Front al-Nosra (récemment rebaptisé Front Fatah al-Cham).

"S'ils (l'opposition) rejoignent al-Nosra dans ses offensives et attaques et choisissent de se dresser du côté d'al-Nosra, ils encourront un risque", a fait savoir le chef de la diplomatie américaine, tout en soulignant que tout flirte avec ce groupe terroriste était un choix voué à l'échec.

En évoquant la trêve entrée en vigueur en Syrie à 19h00 heure locale, il a déclaré que selon les informations mises à sa disposition le niveau de violence avait déjà baissé, mais qu'il était prématuré de tirer des conclusions, rapporte l'agence Reuters.

Le commandement des Forces armées syriennes a instauré ce lundi à 19h00 un régime de calme prévu pour sept jours sur l'ensemble du territoire du pays. En même temps, les troupes gouvernementales sont prêtes à répondre à toute violation du cessez-le-feu de la part des groupes armés.

Le 10 septembre, les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, ont convenu d'un plan de règlement du conflit syrien qui se poursuit depuis mars 2011. Les deux pays ont exhorté les parties en conflit à arrêter les combats, tandis que la lutte contre les terroristes sera poursuivie.

Le gouvernement syrien ainsi que l'Armée syrienne libre (ASL) se sont engagés à respecter la trêve.

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2016) (217)

Lire aussi:

La communauté internationale salue l'accord Russie-USA sur la Syrie
L'aviation russe poursuivra ses frappes sur les cibles terroristes en Syrie
Pourquoi l’accord Moscou-Washington sur la Syrie est-il si secret?
Tags:
accord russo-américain de trêve en Syrie, trêve, armée gouvernementale syrienne, Front al-Nosra, John Kerry, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook