Ecoutez Radio Sputnik
    Assange et Snowden

    Attention espions ! Snowden et Assange sur les affiches d'avertissement du Pentagone

    © AFP 2019 CARL COURT
    International
    URL courte
    Procès du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, 2010-2018 (91)
    6322

    Les deux lanceurs d'alerte et ennemis jurés des États-Unis – l'Australien Julian Assange et l'Américain Edward Snowden – figurent désormais sur les affiches d’avertissement du service de sécurité du Pentagone.

    "Ces infâmes espions", dit l’avertissement qui surplombe les alertes sur lesquelles nous pouvons voir les portraits et les informations relatives aux deux célèbres lanceurs alerte. 

    Comme l’indique la page de WikiLeaks sur Twitter, il est prescrit de placer ces affiches d’avertissement près des bases et des immeubles militaires. 

    ​Fondateur de WikiLeaks, Julian Assange est réfugié depuis juin 2012 à la mission diplomatique équatorienne pour éviter son extradition vers la Suède. Le lanceur d'alerte australien craint — non sans raison — d'être réextradé vers les États-Unis où il risque une longue peine d'emprisonnement, voire la peine de mort, pour espionnage et publication non autorisée de 500.000 documents classés secret défense sur l'Irak et l'Afghanistan, mais aussi de 250.000 communications diplomatiques.

    Ex-agent de la CIA, l’Américain Edward Snowden a révélé en juin 2013 l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM permettant aux Etats-Unis de surveiller les échanges par mail, messagerie instantanée, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. Suite à ses révélations, M.Snowden est recherché par la justice américaine. En août 2013, il a obtenu l'asile temporaire en Russie avant d'obtenir un permis de résidence de trois ans le 1er août 2014. 

    Dossier:
    Procès du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, 2010-2018 (91)

    Lire aussi:

    Snowden estime qu'Obama peut lui pardonner pour des questions "éthiques"
    Snowden dévoile des détails sur sa vie en Russie
    De Snowden aux Casques blancs de Syrie, qui remportera le Nobel de la paix?
    Le parquet d'Equateur fixe la date de l'interrogatoire d'Assange
    Quand Assange cloue le bec d'une journaliste US en parlant de la Russie
    Assange dénonce l'"hystérie antirusse" de la campagne de Clinton
    Tags:
    lanceur d'alerte, alerte, affiches, espionnage, CIA, Pentagone, Julian Assange, Edward Snowden, Equateur, Londres, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik