Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau de Syrie

    Se déclarant agressée par Israël, la Syrie appelle l'Onu à la rescousse

    © AP Photo / Hassan Ammar
    International
    URL courte
    71888

    Après le dernier incident dans la région des hauteurs du Golan, le ministre syrien des Affaires étrangères a envoyé deux lettres au secrétaire général de l'Onu et au Conseil de sécurité de l'Onu en exigeant qu'ils fassent pression sur Israël afin qu'il cesse son agression.

    "La Syrie appelle le Conseil de sécurité à prendre toutes les mesures nécessaires pour punir Israël et à l'obliger à stopper son agression et son soutien aux terroristes", peut-on lire dans la déclaration du ministère syrien des Affaires étrangères citée par l'agence SANA.

    La diplomatie syrienne a accusé Tel Aviv de soutenir des groupes armés en Syrie, y compris le Front Fatah al-Sham (ex-Front al-Nosra) et a qualifié les actions de l'aviation israélienne dans la région des hauteurs du Golan de "soutien au moral des terroristes."

    L'armée syrienne a annoncé mardi avoir abattu un appareil israélien ainsi qu'un drone en Syrie après un raid israélien contre des positions de l'armée syrienne au niveau de Kouneitra, dans le sud de la Syrie.

    Lundi 12 septembre, l'armée de Damas a mené une opération militaire contre le groupe terroriste Front Fatah al-Sham dans la région des hauteurs du Golan, en territoire syrien, occupé et administré par Israël depuis la guerre des Six Jours en 1967.

    Lors des bombardements de l'armée de Bachar el-Assad contre les positions des terroristes, un projectile est tombé hors de la zone des combats.

    Personne n'a été blessé. Pourtant, Israël a ordonné de mener mardi un raid contre des positions de l'armée syrienne à hauteur de Kouneitra dans le sud de la Syrie.

    Suite à l'attaque israélienne contre ses positions, l'armée syrienne a à son tour abattu un avion militaire dans le sud de la province de Kouneitra et un drône à l'ouest de Saassaa (dans la province de Damas), rapporte l'agence de presse syrienne Sana.

    Israël a démenti que ses appareils aient été abattus par l'armée syrienne.

    Lire aussi:

    Les roquettes de l'armée syrienne mettent en déroute les terroristes (vidéo)
    Les terroristes épuisés après l'opération de l'armée syrienne (VIDEO)
    L'opposition syrienne divisée sur l’accord russo-américain
    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Tags:
    agression, ONU, Hauteurs du Golan, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik