International
URL courte
11155
S'abonner

Une entreprise américaine compte vendre aux enchères une centrale nucléaire à deux réacteurs. Une nouvelle sans importance de prime abord, mais si elle tombait entre de mauvaises mains?

Dans l'Etat de l'Alabama, la société Tennessee Valley Authority a mis en vente une centrale nucléaire inachevée, affublée du joli nom de Bellefonte et munie de deux réacteurs puissants, dans l'espoir de gagner au moins 36,4 millions de dollars.

"La construction de cette centrale n'a pas été menée à bout: l'un des réacteurs est achevé à 50% et l'autre à 90%. C'est la première station nucléaire qu'on va vendre, c'est du jamais vu", souligne un représentant de la société, Scott Fidler.

Rappelons que la construction de Bellefonte, dont le montant total s'élève à cinq milliards de dollars, a été lancée en 1974. Depuis lors, assure Tennessee Valley Authority, la centrale n'a jamais été utilisée pour produire de l'énergie nucléaire et aucune substance radioactive n'a été déposée sur son territoire.

Selon M. Fidler, la vente revêtira un caractère international, même les entreprises russes pouvant y prendre part: "N'importe qui peut l'acquérir, peu importe si c'est une entreprise américaine ou étrangère, tant qu'elle suit les règles prescrites."

Lire aussi:

Téhéran construit une seconde centrale nucléaire avec l’aide de la Russie
Plus de peur que de mal: oubli préoccupant dans une centrale nucléaire chinoise
Pourquoi la Russie et la Chine sont des acteurs clés en Asie centrale
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
ventes, centrale nucléaire, Tennessee Valley Authority, Alabama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook