International
URL courte
16282
S'abonner

Des représentantes de 15 pays du monde se sont embarquées à bord de bateaux direction Gaza pour montrer qu’elles ne sont pas indifférentes au sort des Palestiniens, mais surtout pour éveiller les consciences.

Affrontements à Gaza
© Sputnik . RIA Novosti. Photo: Nazar Alian
Une nouvelle flottille féminine tente un abordage de Gaza. Un groupe de navires réunis sous le nom de "Bateau des femmes pour Gaza" a quitté ce mercredi le port de Barcelone et a pris le large dans l'espoir de briser le blocus maritime israélien. Parmi ces braves femmes, on trouve une poétesse, une femme politique et même la prix Nobel de la paix Naomi Wallace. Du Canada à la Nouvelle Zélande, toutes de différentes nationalités, elles n'ont qu'un seul but: soutenir la population de Gaza et, avant tout, sa partie féminine.

"Notre objectif principal est d'envoyer un message de solidarité et de soutien aux femmes palestiniennes qui luttent contre l'occupation de leur peuple", raconte à Sputnik Mundo Zohar Chamberlain.

Cette Israélienne, qui habite en Espagne, défend depuis des décennies le peuple palestinien.

"Si on nous permet d'entrer à Gaza, ce sera un grand bonheur pour les gens qui vivent dans des conditions de blocus illégal et inhumain, en même temps cela ne nuira aucunement à Israël", poursuit-elle.

Il n'y a pas d'armes à bord de ce bateau parti forcer le blocus de Gaza. Mais il y a néanmoins un grand désir de sensibiliser les gens à ce problème ainsi que le grand espoir d'éveiller les consciences. C'est sans doute pour cela que l'un de leurs voiliers est baptisé "Amal" (ou l'Espoir).

Lire aussi:

Israël pulvérise des herbicides pour détruire des cultures à Gaza
Tsahal empoisonne des terres agricoles à Gaza
Etrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Tags:
femmes, solidarité, Barcelone, Gaza, Palestine, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook