International
URL courte
3621
S'abonner

Ramstein est la base américaine la plus connue en Europe. C'est d'ici que le Pentagone coordonnait les missions des drones et effectuait les vols en Irak. Jochen Scholz, ancien officier de l'Armée de l'Air de la Bundeswehr, qualifie de telles bases d'illégitimes du point de vue du droit international.

Après la Seconde Guerre mondiale les Américains assuraient grâce à cette base la défense militaire en Europe, se préservant d'une menace qui aurait pu émaner de l'Union soviétique, ce qui a initié la création de l'Otan. Peu à peu, de nouvelles bases ont surgis près des frontières russes, notamment en Roumanie, en Bulgarie et en Pologne. Mais à quoi peut bien servir la base allemande de Ramstein aujourd'hui?

Selon Jochen Scholz, "les troupes américaines sont toujours déployées en Allemagne afin de pouvoir effectuer des opérations à grande échelle dans l'Est et le Sud-Est".

"En d'autres termes, il y a une station qui reçoit les signaux des satellites et les transmet aux drones en vue d'un déploiement", a déclaré l'expert dans une interview à Sputnik,  sans exclure que Washington puisse utiliser cette base à des fins de surveillance.

"En outre, le fait que Washington lance des drones depuis cette base constitue une violation du droit international, car cela se passe dans les Etats avec lesquels les États-Unis ne sont pas en guerre. Et ce sont des assassinats qui ont lieu en dehors du cadre légal. Et l'Etat qui le permet devrait agir dans le domaine juridique de la même façon en effectuant des actions similaires. Toutefois, le gouvernement fédéral n'est pas encore intervenu dans le processus et se comporte comme les trois singes célèbres (métaphore pour le "je n'ai rien vu, rien entendu, rien dit", ndlr)", indique Jochen Scholz.

En outre, l'expert précise que jusqu'à présent il n'y avait ni volonté politique, ni possibilité, en raison de la pression de la partie américaine, de mettre un terme au déploiement de ces troupes.

Lire aussi:

De la nuisance globale des bases américaines
Japon: l'immunité des employés des bases US, absurde pour un député japonais
Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Tags:
base militaire, drone, OTAN, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook