International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
11129
S'abonner

L’Europe n’a pas perdu espoir de faire changer d’avis les Britanniques et qu’ils décident de rester dans son giron. Et si la méthode de la carotte ne marche pas, Bruxelles pourra tenter le bâton…

Aussi irréversible que semble le Brexit, l'UE refuse toujours d'y croire. Si Bruxelles durcit les négociations, Londres pourrait abandonner l'idée, espèrent plusieurs dirigeants européens. D'autant plus que nombre de questions restent sans réponses, dont l'une des plus épineuses est la liberté de circulation dans l'espace européen.

Comme le raconte le Daily Telegraph, les fonctionnaires bruxellois sont nombreux à mettre en doute la capacité de Londres à mener à bien le Brexit. « La réalité du cauchemar bureaucratique » à laquelle Londres risque de faire face et la prise de conscience qu'il s'agit d'« un acte fou d'automutilation économique » doivent, d'après eux, empêcher le divorce.

Les négociations ne s'annoncent pas faciles pour la Grande-Bretagne, a de son côté renchéri l'ex-président du Conseil européen Herman van Rumpuy.

Or, les Britanniques quant à eux n'ont pas l'air effrayé. Les élites européennes « semblent penser que ce jeu doit nous faire changer d'avis », a expliqué au journal un responsable britannique, ajoutant qu'il s'agit d'un jeu dangereux et dont l'issue positive est très peu probable.

Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

Brexit: Londres devra payer s'il veut profiter des mêmes privilèges avec l'UE
Merkel estime que le Brexit est "irrévocable" et insiste sur les négociations
Le Brexit reporté à fin 2019
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Tags:
Union européenne (UE), Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook