International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (220)
11482
S'abonner

Rien à faire, les terroristes restent des terroristes : les déclarations du groupe Front Fatah al-Sham (ex-Front al-Nosra) sur la rupture de tout lien avec Al-Qaїda ne sont qu'une astuce tactique, estime le ministère russe des Affaires étrangères.

Les activités « déstabilisatrices » du Front ont reçu une « évaluation non ambigüe » de la communauté internationale, le Conseil de sécurité l'ayant inclus dans la liste des organisations terroristes, rappelle le vice-chef de la diplomatie russe Mikhaïl Bogdanov.

« Toute déclaration du Front al-Nosra faisant état du changement de son nom ou d'une rupture des relations avec Al-Qaїda, qui ne prévoient pas de modification dans leurs aspirations et leurs objectifs, ne constituent qu'une astuce tactique. L'histoire en connaît beaucoup de précédents», a indiqué M. Bogdanov.

Auparavant, le groupe Front al-Nosra, considéré comme la branche syrienne d'Al-Qaїda, a annoncé qu'il rompait ses liens avec la nébuleuse terroriste et qu'il se nommait désormais Front Fatah al-Cham.

Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (220)

Lire aussi:

La Russie tire des missiles de croisière Kalibr sur al-Nosra (Vidéo)
Le Mi-8 russe abattu au-dessus d’une région contrôlée par le Front al-Nosra
Pour sauver sa peau, le Front al-Nosra s'adapte
Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Tags:
crise syrienne, lutte antiterroriste, terrorisme, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Al-Qaïda, Mikhaïl Bogdanov, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook