International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (220)
824226
S'abonner

Pour la première fois, Washington a fourni à Moscou des informations concernant la localisation des groupes d’opposition qu'il contrôle.

La distinction entre l'opposition dite modérée et les terroristes du « Front al-Nosra » n'a pas été faite, indique l'analyse préalable des informations reçues. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui le colonel Alexandre Zorine, représentant spécial du ministère russe de la Défense.

« Des discussions entre les militaires russes et les représentants du Pentagone, ainsi que ceux du renseignement américain, se sont tenues à Genève. Nous étudions les informations qui nous ont été transmises aujourd'hui et qui concernent les zones d'actions des groupes armés contrôlés par les États-Unis. Leur analyse préalable montre qu'ils ne permettent pas de faire la distinction entre l'opposition modérée et le Front al-Nosra », a-t-il précisé.

Selon lui, au cours des discussions, la Russie cherche à porter à la connaissance de la partie américaine la nécessité de fournir sans délai des informations nécessaires qui permettraient de faire la distinction entre les zones tenues par les terroristes et celles contrôlées par l'opposition.

Le 12 septembre, un régime de cessez-le-feu d'une durée d'une semaine est entré en vigueur en Syrie. Cependant, selon le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, seule l'armée syrienne respectait le cessez-le-feu trois jours après l'instauration de la trêve, « alors que l'opposition modérée dirigée par les États-Unis augmente le nombre d'attaques contre des zones résidentielles ».

 

Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (220)

Lire aussi:

Le Pentagone évoque de possibles victimes civiles lors de ses frappes en Syrie
Un bourreau de Daech tué en Syrie
A quoi joue Israël en Syrie ?
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
accord russo-américain de trêve en Syrie, Front al-Nosra, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook