International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (220)
53386
S'abonner

Un avion espion américain a passé près d’une heure dans les environs de la base aérienne syrienne de Hmeimim et du port de Tartous, qui abrite une station de maintenance technique des navires russes.

Un avion de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine P-8A Poseidon s’est approché samedi de la base aérienne russe de Hmeimim, près de la ville syrienne de Lattaquié, ainsi que de la station de maintenance technique de la Marine russe au port syrien de Tartous.

En une heure, l’avion portant le numéro de bord 1685858 a fait plusieurs tours à 9.200 m d’altitude près de la base de Hmeimim et du port de Tartous, ont annoncé les sites Internet qui surveillent les activités des avions militaires.

Le P-8A a également survolé le secteur de la mer Méditerranée où se trouveraient les navires de la Marine russe.

Un autre P-8A Poseidon portant le numéro de bord de 168852 avait suivi vendredi le même itinéraire en Syrie.

Selon les experts, les avions militaires américains pourraient contrôler le respect de la trêve en Syrie et les évolutions de l’armée syrienne.


Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (220)

Lire aussi:

Avion-espion US intercepté par un chasseur russe: "normal", selon le Pentagone
Pentagone: un chasseur russe intercepte un avion-espion US
Un avion de patrouille US intercepté près des bases russes en Syrie
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Tags:
avion de reconnaissance, espionnage, avions, port de Tartous, aérodrome de Hmeimim, Boeing P-8 Poseidon, Russie, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook