International
URL courte
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
0 261
S'abonner

Près de 15 000 personnes ont pris part aux protestations contre la signature des accords CETA et TTIP tenues samedi en Autriche, selon les estimations des organisateurs.

Jusqu'à 10 000 manifestants se sont réunis à Vienne, tandis que des actions de protestation similaires se sont déroulées également à Graz, Linz, Innsbruck et Salzburg.

Auparavant, le chancelier autrichien Christian Kern avait déclaré que la signature de l'accord CETA portant sur la mise en place d'une zone de libre-échange entre l'UE et le Canada était impossible en raison de plusieurs dispositions « obscures » contenues dans ce document dans sa forme actuelle.

L'accord CETA est considéré comme un préalable à la signature du Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) entre les Etats-Unis et l'Union européenne.

Fin août, le vice-chancelier et ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel a estimé que les négociations sur le TTIP avaient « de facto échoué », les Européens étant selon lui réticents à « se soumettre aux exigences américaines ».

Les opposants au TTIP estiment qu'il ne reflète que la position des multinationales intéressées par une réduction des contrôles et un affaiblissement des mesures de régulation économique en Europe. Une coalition d'ONG et de partis politiques européens dénonce l'opacité qui entoure l'accord sur le TTIP.

Dossier:
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

Lire aussi:

Le TTIP est mort, l'Occident "ne mènera plus le jeu" dans le commerce
Les négociations sur le TTIP ont "de facto échoué"
TTIP: signer ou ne pas signer, telle est la question
Le chapitre énergétique du TTIP, une menace pour l’avenir climatique?
Tags:
libre-échange, protestations, Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), Sigmar Gabriel, Christian Kern, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook