Ecoutez Radio Sputnik
    Petr Pavel

    Otan dans les pays baltes: «Un moyen d’offensive si nécessaire»

    © AP Photo/ Mindaugas Kulbis
    International
    URL courte
    333162355

    L’Otan, qui prétend être une alliance purement défensive, va déployer sur son aile orientale une force de dissuasion qui, le cas échéant, pourrait être utilisée pour lancer une offensive.

    En mai 2017, l’Otan déploiera dans la région balte un nouveau groupe des « forces de dissuasion », dont certaines unités arriveront avant le groupe principal, a annoncé le général tchèque Petr Pavel, président du Comité militaire de l’alliance.

    Militaires canadiens
    © Flickr/ Virginia Guard Public Affairs
    La déclaration a été faite à l’issue d’une réunion du comité à Split (Croatie) qui a porté sur les conditions et les règles de déploiement de 4 000 militaires dans les pays baltes et en Pologne, communique le Wall Street Journal.

    La décision d’installer dans la région quatre bataillons supplémentaires pour « contenir la Russie » a été adoptée lors du sommet de l’Otan à Varsovie. Le Canada enverra ses militaires en Lettonie, l’Allemagne en Lituanie, le Royaume-Uni en Estonie et les Etats-Unis en Pologne.

    « Evoquant ces quatre groupes de combat, nous ne parlons pas seulement de leur présence à des fins d’entraînement. Ils doivent servir de moyen de dissuasion et, le cas échéant, d’offensive », a précisé le général cité par le WSJ.

    Précédemment, l’ambassadeur russe auprès de l’Otan Alexandre Grouchko avait signalé que la décision de déployer des forces supplémentaires dans les pays baltes transformerait les pays est-européens en une tête de pont pour des déploiements militaires. La Russie a alors déclaré qu’elle n’avait pas d’intérêt à attiser la tension dans les relations avec l’Occident, mais qu’elle était prête à répondre aux menaces visant sa sécurité nationale.

    Lire aussi:

    Obama appelle l'Otan à agir contre Daech, Moscou et le Brexit
    L'Otan continue de déployer ses troupes près de sa frontière avec la Russie
    L'Otan se renforce "tous azimuts", Moscou attend des explications
    Tags:
    élargissement, force de dissuasion, OTAN, Petr Pavel, Split, Russie, Pologne, pays baltes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik