Ecoutez Radio Sputnik
    A-10 américain

    Les frappes US sur l'armée syrienne révèlent leurs vraies cibles

    © Flickr/ Brian Mullender
    International
    URL courte
    Frappe de la coalition anti-Daech contre l'armée syrienne (24)
    611095
    S'abonner

    Le raid mené samedi par la coalition internationale atteste plus que clairement des vrais intérêts des États-Unis et de leurs alliés dans la région et il faut en tirer des leçons, a déclaré le conseiller de l'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien, Gholam Ali Haddad Adel.

    Les frappes qui ont coûté la vie à au moins 62 militaires syriens doivent dissiper l'optimisme de ceux qui soutiennent les États-Unis et leur ouvrir les yeux sur les vrais intérêts de ces derniers.

    « Ceux qui restent optimistes envers les Américains, continuent de leur faire confiance, doivent tirer une leçon de cette agression », a affirmé M. Adel suite au raid.
    De tels incidents dévoilent les vraies cibles masquées par la trêve, a-t-il poursuivi pour Fars News.

    Samedi, le ministère russe de la Défense a rapporté que l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait effectué quatre frappes sur les positions des militaires syriens près de la ville de Deir ez-Zor.

    Ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires. Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids mais, selon le Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l'opération immédiatement après avoir découvert l'erreur.

    Suite à cet incident, Moscou a convoqué d'urgence une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu où le représentant permanent russe auprès de l'Onu Vitali Tchourkine a exprimé de graves doutes quant à la possibilité de « manquer » son but par les États-Unis.

    L'attaque en question est survenue une semaine après l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie. Dans le cadre de l'application de ce dernier, une trêve a été instaurée sur l'ensemble du territoire syrien mardi à 19h00 heure locale.

    Dossier:
    Frappe de la coalition anti-Daech contre l'armée syrienne (24)

    Lire aussi:

    Moscou: la bavure US en Syrie «à la limite de la complicité avec Daech»
    Le raid US, une "agression" qui atteste le soutien de Daech par les Etats-Unis
    Moscou accuse les États-Unis de soutenir Daech
    Tags:
    cibles, coalition, frappe aérienne, coalition anti-Daech, Etat islamique, Deir ez-Zor, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik