Ecoutez Radio Sputnik
    Des rebelles syriens

    Les rebelles syriens affiliés à al-Nosra préparent une offensive

    © AFP 2018 FADI AL-HALABI
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    55360

    Soutenus par les États-Unis, les rebelles syriens n’ont pas renoncé à leurs liens avec les terroristes. Loin de là ! Conjointement avec le Front al-Nosra, ils préparent une offensive, indique l'état-major de l'armée russe. La trêve semble faire leur jeu.

    Seule l'armée gouvernementale syrienne honore la trêve entrée en vigueur mardi dernier, quant aux États-Unis et aux forces de l'opposition qu'ils soutiennent, ils n'ont respecté aucune clause du cessez-le-feu, a déclaré lundi lors d'un point de presse Sergueï Roudskoï, chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major de l'armée russe.

    Washington n'a pas tenu son engagement de contribuer à la séparation de l'opposition dite modérée de l'organisation terroriste Front al-Nosra.

    « Actuellement, nous n'assistons pas à leur séparation, mais au contraire à une fusion entre les troupes de l'opposition armée et le Front al-Nosra qui préparent conjointement une offensive en Syrie », a déclaré M. Roudskoï.

    De son côté, le général Vladimir Savtchenko, qui dirige le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, a confirmé qu'en profitant de la trêve, les troupes de l'opposition se préparent pour conquérir de nouveaux territoires.

    « Dans les provinces d'Alep et de Hama, les troupes de l'opposition profitant du cessez-le-feu procèdent au regroupement de leurs forces, se réarment et s'apprêtent à une nouvelle offensive », a-t-il précisé se référant aux données obtenues par des drones.

    Compte tenu de la situation, le respect de la trêve par l'armée syrienne régulière perd tout son sens, a ajouté M. Roudskoï.

    Selon les données de l'état-major des Forces armées de Russie, depuis son entrée en vigueur, le régime de cessez-le-feu a été violé par l'opposition à 302 reprises.

    « Depuis le début de la trêve, 63 civils ont trouvé la mort en Syrie, 252 autres ont été blessés. Les pertes parmi les militaires s'élèvent à 153 personnes. Rien qu'au cours de ces dernières 24 heures, le nombre de frappes réalisées par les groupes armés s'élève à 53 », a précisé Sergueï Roudskoï.

    Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a adressé aux États-Unis 13 lettres au sujet de la violation du cessez-le-feu. Or, toutes sont restées sans réponse, a pointé Vladimir Savtchenko.

    Et d'ajouter que Washington ne possédait pas de leviers efficaces de pression sur l'opposition et, d'ailleurs, ne se rendent pas compte de la situation réelle sur le terrain. « La frappe des forces de la coalition internationale sur les positions de l'armée syrienne dans la région de Deir ez-Zor en est le preuve », a conclu M.Roudskoï. 

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Moscou: la bavure US en Syrie «à la limite de la complicité avec Daech»
    Moscou aux USA: allez en Syrie pour découvrir le sens du mot «honte»
    En Syrie, une «bavure» qui suscite de sérieux doutes sur l’attitude US
    Daech passe à l'attaque en Syrie, la Russie le frappe depuis les airs
    Tags:
    accord russo-américain de trêve en Syrie, opposition modérée, offensive, trêve, frappe aérienne, Front al-Nosra, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik