International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2016) (217)
21412
S'abonner

Réunis lundi, le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient et l’ambassadeur syrien en Russie ont évoqué la situation en Syrie et pointé que le comportement de l’opposition armée syrienne risquait de torpiller l’accord sur la Syrie passé entre Moscou et Washington.

Les actes de l'opposition syrienne, qui n'a pas honoré la trêve, risquent de torpiller l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie, a déclaré lundi le ministère russe des Affaires étrangères à l'issue d'une rencontre du représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient et vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov avec l'ambassadeur syrien en Russie Riad Haddad.

« Au cours d'une conversation substantielle, les parties ont évoqué l'évolution de la situation militaro-politique en Syrie et autour de ce pays. L'accent a été mis sur l'application des ententes russo-américaines du 9 septembre, sur la baisse du taux de violence dans ce pays et sur la consolidation des efforts dans le but de tenir tête à la menace terroriste et de l'éliminer par la suite », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Et d'ajouter que les parties avaient mentionné le fait que les actes de l'opposition armée « risquaient de torpiller les ententes russo-américaines ».

Pour sa part, « Moscou a réaffirmé son dévouement aux principes de règlement du conflit syrien par le biais du prompt lancement des négociations entre les délégations du gouvernement et l'opposition syrienne et ce sans préalable et sur la base de la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu », a encore ajouté le ministère dans le communiqué.

 

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2016) (217)

Lire aussi:

En Syrie, la Russie a donné une bonne leçon aux États-Unis
«Les USA font tout pour affaiblir la Syrie et renforcer les terroristes»
Les USA et leurs protégés n’ont rempli aucune de leurs obligations en Syrie
Tags:
accord russo-américain de trêve en Syrie, négociations inter-syriennes, opposition, ministère russe des Affaires étrangères, Riad Haddad, Mikhaïl Bogdanov, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook