Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    L’ennemie de Merkel dit savoir la raison de ses échecs politiques

    © REUTERS / Fabrizio Bensch/Files
    International
    URL courte
    21371

    Frauke Petry, membre d'Alternative pour l’Allemagne (AfD), ne doute pas de la raison des revers politiques de la chancelière Angela Merkel et n’hésite pas à lui porter un coup politique.

    La femme politique allemande Frauke Petry, membre de l’AfD, a expliqué les échecs d’Angela Merkel par le fait qu’elle n’avait pas d’enfants et que sa vision était ainsi limitée par son existence.

    Mme Merkel, âgée de 62 ans, n’a jamais eu d’enfants tandis que son deuxième mari a deux fils adultes de son premier mariage.

    « Moi, j’ai quatre enfants et Mme Merkel n’en a aucun », a déclaré Mme Petry au journal Stern. « Les enfants permettent aux gens de regarder au-delà de leur propre existence et c’est juste ce que Mme Merkel ne fait pas ».

    Cet avis a pourtant vite été hué par les partisans de la chancelière qui ont accouru sur Twitter avec des dénonciations du type : «Ce n’est pas l’absence d’enfants qu’il faut blâmer pour la mauvaise politique de Merkel. Les mères ne sont guère meilleures politiques comme l’affirme Petry ».

    Le parti d'Angela Merkel a enregistré dimanche le pire résultat de son histoire pour des élections régionales à Berlin, tandis que la droite populiste a réalisé une percée, selon les sondages à la sortie des urnes.

    Ainsi, le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) remporte les élections régionales avec 23 % des voix tandis que la CDU d'Angela Merkel connaît un recul de cinq points à 18 % et le parti anti-migrants Alternative pour l'Allemagne (AfD) reçoit 11,5 % des suffrages.

    Lire aussi:

    «Nous y arriverons»: Merkel désavoue son slogan pro-migrants
    Quand «Merkel» sort son couteau...
    "Angela Merkel sauve tout le monde excepté l’Allemagne"
    "Le début de la fin pour l'ère Merkel"
    Tags:
    enfants, raison, échec, défaite, Parti social-démocrate allemand (SPD), Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Alternative pour l'Allemagne (AfD), Frauke Petry, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik