Ecoutez Radio Sputnik
    Oliver Stone

    Oliver Stone sur les démocrates US: «Accuser la Russie? Rien de plus facile»

    © AP Photo / Ng Han Guan
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    9631

    Trop facile d’accuser «La Main Du Kremlin» de tous les maux, explique en substance Oliver Stone à l’occasion de la sortie de son nouveau film en Russie, «Snowden». Le réalisateur revient sur l’histoire de l’ex-agent du FBI et sur son attitude face aux accusations portées contre la Russie.

    « Cette guerre cybernétique m’inquiète. Nous tirons des conclusions sans avancer de preuves, les gens disent des bêtises. Il est très facile de crier encore et encore : “Les Russes passent à l’attaque!” Mais c’est une idiotie » s’emporte Oliver Stone.

    Dans une interview donnée à nos confrères de RT, le célèbre réalisateur, scénariste et producteur américain souligne que l’histoire du piratage des serveurs du Parti démocrate aux États-Unis montre une fois de plus qu’il est bien plus facile d’accuser immédiatement la Russie de tous les maux que de faire attention à ce qui est vraiment important : « Si j’ai appris une chose lors du tournage de “Snowden”, c’est qu’il est très difficile de comprendre qui est l’auteur d’une cyberattaque et ce qu’il a fait exactement (en termes techniques, ndlr). Ceci peut prendre des mois, mais personne ne veut patienter. Il est plus facile de pointer un ennemi du doigt. »

    Selon Oliver Stone, les informations mises en lumière par ce piratage témoignent d’une conduite malhonnête du Comité national du Parti démocrate des États-Unis, qui a intentionnellement nui à la campagne électorale de son propre candidat Bernie Sanders au profit d’Hillary Clinton.

    « C’est là le véritable scandale, mais tout le monde l’a manqué », ajoute Oliver Stone.

    Le réalisateur explique qu’il a parlé à Edward Snowden pendant ses neuf visites à Moscou en deux ans de travail sur le film et qu’il a ainsi obtenu beaucoup d’informations confidentielles concernant ce qui lui était arrivé.

    « J’ai fini par reproduire une histoire magnifique et intrigante, car il s’agit d’une histoire qui continue dans le monde en ce moment même et qui aborde les problèmes auxquels notre génération, mais aussi les suivantes, est confrontée : la surveillance et les armes cybernétiques », conclut le réalisateur.

     

    Lire aussi:

    Attention espions ! Snowden et Assange sur les affiches d'avertissement du Pentagone
    Snowden estime qu'Obama peut lui pardonner pour des questions "éthiques"
    Snowden dévoile des détails sur sa vie en Russie
    Tags:
    La Faute Aux Russes, La Main du Kremlin, serveur du Parti démocrate, guerre cybernétique, accusations, scandale, Parti démocrate des Etats-Unis, WikiLeaks, Oliver Stone, Bernie Sanders, Hillary Clinton, Edward Snowden, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik