International
URL courte
Attaque du convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep (19)
161567
S'abonner

Ni la Russie ni la Syrie n’ont effectué de frappes sur le convoi humanitaire, déclare le département militaire russe. Qui plus est, après avoir examiné les « preuves » vidéo, le ministère n’a détecté aucune trace de conséquences d’un raid aérien. Il s’agit d’un incendie qui a coïncidé avec le début de l’offensive d’al-Nosra.

L'aviation syrienne et l'aviation russe n'ont réalisé aucune frappe aérienne contre un convoi humanitaire des Nations unies près d'Alep, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« Ni l'aviation russe ni l'aviation syrienne n'ont effectué de frappe contre le convoi humanitaire de l'Onu dans la banlieue sud-ouest d'Alep. Qui plus est, le convoi passant par les territoires contrôlés par les groupes armés a été escorté hier par des drones du Centre pour la réconciliation des parties du conflit syrien », a-t-il expliqué.

Et d'ajouter que le fret humanitaire avait été livré lundi vers 13h40 (heure de Moscou), après quoi le Centre a cessé le monitorage.

« La partie russe n'a pas suivi le déplacement ultérieur du convoi. Seuls les combattants contrôlant la zone disposaient de toutes les informations relatives à son emplacement », a souligné M.Konachenkov.

Le porte-parole du ministère a pointé que c'est dans cette même direction que les djihadistes du Front Fatah al-Sham (anciennement Front al-Nosra) avaient lancé lundi une offensive d'envergure vers Alep, « qui a été soutenue par des tirs d'artillerie, de chars et de lance-roquettes multiples ».

« Nous avons attentivement examiné les enregistrements livrés par des soi-disant "militants" depuis les lieux de l'incident et nous n'avons détecté aucun signe de frappe de quelconque munitions contre le convoi. Il n'y avait pas de cratères d'explosion, les véhicules ne présentaient pas de traces d'endommagement causé par une onde explosive. Tout ce que nous voyons dans cette vidéo est une conséquence directe d'un incendie qui a étrangement coïncidé avec le début de l'offensive des djihadistes sur Alep », a en outre fait savoir M. Konachenkov.

Et de préciser qu'aux questions relatives aux causes de l'incendie ainsi qu'à ses buts pourront répondre les Casques blancs qui, comme c'est souvent le cas, se sont retrouvés par pur hasard près des lieux de l'incident avec leur caméra en main.

Plus tôt le service de presse de l'Onu avait annoncé que l'organisation avait envoyé un fret humanitaire à Alep et à Homs et que le convoi avait été pris pour cible par des tirs près d'Alep. Selon les données de l'Onu, 18 des 31 camions ont été touchés. La Croix-Rouge a pour sa part précisé qu'un volontaire et plusieurs civils ont trouvé la mort dans l'attaque. 

Dossier:
Attaque du convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep (19)

Lire aussi:

«Les USA font tout pour affaiblir la Syrie et renforcer les terroristes»
En Syrie, la Russie a donné une bonne leçon aux États-Unis
La Russie dévoile une partie de l’accord russo-américain sur la Syrie
Moscou: la bavure US en Syrie «à la limite de la complicité avec Daech»
Tags:
Russie, Syrie, ONU, Front al-Nosra, Comité international de la Croix-Rouge (CICR), frappe aérienne, vidéo, raid, convois humanitaires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook