International
URL courte
14472
S'abonner

Parfois, les médias peuvent être trop importuns, mais le chef de la diplomatie russe sait comment désamorcer la situation : pendant les négociations avec le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson, Sergueï Lavrov n'a pas pu s'empêcher de plaisanter.

En marge de l’Assemblée générale de l’Onu, les ministres des Affaires étrangères russe et britannique ont eu leur première rencontre depuis la désignation de l’ex-maire de Londres au post.

Lorsque M. Johnson s’est étonné du nombre de journalistes qui entouraient les deux ministres, son homologue russe n'a pas pu s'empêcher de tourner la situation à la blague.

« Bah, impossible de se débarrasser d’eux. Ils espèrent que nous nous mettrons à discuter d’informations secrètes », a-t-il lancé.

La première rencontre avec le ministre russe a tellement impressionné M. Johnson qu’il a déclaré que « seule la Russie était capable d’arrêter le conflit syrien ».

« On a également discuté avec Lavrov la nécessité d’un cessez-le-feu à long terme dans l’est de l’Ukraine », a déclaré M. Johnson à l’issue de la rencontre.

Le chef de la diplomatie russe participera aujourd’hui à la réunion du Conseil de sécurité sur le Moyen-Orient. Il aura également une rencontre avec le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon et le chef de l’Otan Jens Stoltenberg.

Lire aussi:

Poutine blague sur le chef du renseignement turc
Poutine offre à Xi une grande boîte de glace russe
Poutine nomme le plus important principe dans la vie
Tags:
blagues, assemblée, ONU, Boris Johnson, Sergueï Lavrov, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook