Ecoutez Radio Sputnik
    Stop

    No réformes, no sanctions: Biden tape sur les doigts de Porochenko

    CC BY-SA 2.0 / Sascha Erni / Hacked stop sign
    International
    URL courte
    17323

    En refusant d’appliquer les réformes promises, Kiev risque de provoquer la levée des sanctions antirusses, prévient le numéro deux américain.

    Le vice-président américain Joe Biden avertit les autorités ukrainiennes de la nécessité d'appliquer les réformes économiques et politiques promises, à défaut de quoi Kiev pourrait voir l'Europe renoncer aux sanctions antirusses, indique l'agence Reuters.

    « Nous savons que si elles donnent un prétexte à l'UE, il y a au moins cinq pays en ce moment qui veulent dire "Nous voulons nous retirer" des sanctions contre Moscou », a dit M. Biden, intervenant au Council on Foreign Relations (un think tank américain ayant pour but d'analyser la politique étrangère des États-Unis et la situation politique mondiale, ndlr.) à New York.

    Depuis le début de la crise en Ukraine, le responsable américain a avoué passer deux à trois heures par semaine à téléphoner aux dirigeants ukrainiens pour les convaincre de mettre en œuvre des réformes, tout en imposant à l'Allemagne, à la France et à l'Italie l'idée de s'en tenir à la politique des sanctions vis-à-vis de la Russie.

    Ministère des Affaires étrangères de Russie
    © Sputnik. Natalia Seliverstova
    Les relations entre la Russie, les États-Unis et l'Occident se sont aggravées après le coup d'État en Ukraine suivi d'un conflit arme. Les États-Unis et l'UE ont introduit des sanctions contre plusieurs Russes mais aussi contre des secteurs entiers de l'économie russe. Comme préalable à l'annulation des sanctions, l'Occident pose l'application par Moscou des accords de Minsk. La condition a été jugée absurde par le Kremlin, la Russie n'étant pas une partie en conflit en Ukraine.

    Kiev s'est engagé à procéder à une réforme constitutionnelle avant la fin de 2015. Cette réforme prévoit une décentralisation et l'adoption d'une loi sur le statut particulier de certaines régions des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Les autorités ukrainiennes n'ont pas encore rempli cet engagement.

    Lire aussi:

    Comment Washington a forcé le président ukrainien à limoger le procureur général
    L'Ukraine risque de tomber dans un piège déjà connu
    Ukraine: après le remaniement, Washington promet de l’argent
    Ukraine: " On change d’acteurs, mais on est toujours dans la même pièce"
    Tags:
    sanctions antirusses, réformes, Joe Biden, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik