Ecoutez Radio Sputnik
    L’armée américaine

    «No boots on the ground»: pourquoi dépêcher 500 soldats US en renfort à Mossoul?

    © Flickr/ The U.S. Army
    International
    URL courte
    19348

    L’armée américaine demande du renfort en Irak. Mais que pourraient bien faire tous ces militaires américains sur le sol irakien, si la Maison Blanche insiste toujours sur le fait que leur engagement dans les combats soit minimal? Quid du «No boots on the ground»?

    Les militaires américains ont demandé aux autorités de leur pays de dépêcher en Irak 500 soldats supplémentaires en vue de reprendre Mossoul, ville irakienne tenue par Daech, relate le Wall Street Journal.

    Si la Maison Blanche donne son aval, les forces américaines, aux côtés des soldats irakiens et de la coalition internationale, uniront leurs efforts pour préparer l'offensive contre Daech à Mossoul, l'assaut étant programmé pour la mi-octobre.

    En outre, en cas de réponse positive de Washington, l'effectif total militaire américain en Irak s'élèvera à 6 500, indique le quotidien. Mais dans quel but? Si une forte présence des forces américaines sur le sol irakien ne suscite plus de doute, Washington ne cesse de répéter que l'engagement de ses soldats dans les combats doit être minimisé. Force est de croire que ce seront en réalité 6 500 soldats américains qui combattront Daech à Mossoul…

    Lire aussi:

    Daech tombe, victime du VIH, à Mossoul
    Les hélicoptères US Apache frappent Daech près de Mossoul
    L'armée irakienne poursuit Daech près de Falloujah et de Mossoul
    Tags:
    soldats, Etat islamique, Mossoul, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik