Ecoutez Radio Sputnik
    Les crimes anti-musulmans ont grimpé de 78% aux États-Unis

    Les crimes anti-musulmans ont grimpé de 78% aux États-Unis

    © Flickr/ Darren Johnson / iDJ Photography
    International
    URL courte
    40198

    Depuis l’attentat de San Bernardino, en 2015, mené au nom de Daech, les musulmans américains deviennent de plus en plus fréquemment la cible de crimes.

    Les statistiques sont accablantes: les crimes de haine religieuse contre les musulmans aux États-Unis ont augmenté d'environ 80 % entre 2014 et 2015, révèle le Centre pour l'étude de la haine et de l'extrémisme.

    Une étude qui analyse des données recueillies dans 20 États américains enregistre, en 2015, 196 « crimes de haine », contre 110 l'année précédente. Comme l'indique le Los Angeles Times, la montée la plus spectaculaire a été observée en Californie, frappée en 2015 par un attentat sanglant. Des tireurs avaient fait irruption dans un centre destiné à accueillir des déficients mentaux à San Bernardino, près de Los Angeles, et y ont ouvert le feu. La fusillade a coûté la vie à 14 personnes, 21 autres ont été blessées. Une attaque qui a été menée au nom de l'État islamique.

    « Quelques jours après l'attentat de San Bernardino, nous avons constaté une montée spectaculaire de crimes de haine contre les musulmans », explique Brian Levin, directeur exécutif du Centre.

    Autre facteur, les appels de Donald Trump à interdire aux musulmans l'entrée sur le territoire américain. Après les propos tenus par le candidat républicain en décembre 2015, le nombre de crimes de haine a grimpé de 87,5 %.

    Lire aussi:

    Londres à deux pas d'avoir un maire musulman
    Un épicier-libraire musulman condamné pour discrimination
    Un musulman pour la première fois commissaire de police en Israël
    Tags:
    haine, crimes, religion, musulmans, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik