Ecoutez Radio Sputnik
    Congrès US

    Le Congrès US avalise les livraisons d’armes létales à l’Ukraine

    © AFP 2017 Mladen Antonov
    International
    URL courte
    Livraison d'armes à l'Ukraine (65)
    282896351

    Se référant au site de la chambre basse du Congrès des États-Unis, l’ambassade ukrainienne à Washington fait savoir que la livraison d’armes létales en Ukraine est désormais possible.

    La Chambre des représentants du Congrès américain a approuvé à l'unanimité la loi intitulée « Sur la stabilité et la démocratie en Ukraine » (Stability and Democracy /STAND/ for Ukraine Act) qui autorise les livraisons d'armes létales en Ukraine, annonce jeudi sur sa page Facebook l'ambassadeur ukrainien à Washington.

    « Les armements défensifs létaux sont inscrits sur la liste des moyens de soutien de l'Ukraine prévus par la loi et concertés avec les alliés et les partenaires des États-Unis », lit-on dans le communiqué.

    Par ailleurs, la loi interdit la reconnaissance par les États-Unis de la réunification de la Crimée avec la Russie.

    « Le document (…) consacre le maintien des sanctions américaines contre la Russie jusqu'à la mise en application opportune, intégrale et complète par celle-ci des accords de Minsk », souligne le document.

    Selon la procédure établie, ledit projet de loi doit être également approuvé par le Sénat, la chambre haute, et signé par le président du pays.

    Kiev ne cesse de solliciter à l'Occident une augmentation de l'aide militaire et une livraison d'armes létales. Le 19 septembre dernier, le lieutenant-général Igor Romanenko, chef adjoint de l'Etat-major général des Forces armées ukrainiennes, s'est indigné des volumes d'assistance accordés à Kiev par les pays occidentaux.

    « L'aide qu'ils nous accordent à présent se chiffre à quelque 600 millions de dollars, alors que l'Afghanistan a reçu 15 milliards de dollars de l'Europe et des États-Unis. C'est quoi ? Où est l'Afghanistan et où est l'Ukraine ? », s'est emporté le général ulcéré.

    En mars, le vice-secrétaire américain à la Défense Michael Carpenter a déclaré que Washington ne fournirait pas d'armes létales à l'Ukraine, car sa tâche principale est d'entraîner les forces armées ukrainiennes pour les rendre plus efficace.

    Le conflit armé dans le Donbass a commencé en avril 2014 lorsque les nouvelles autorités ukrainiennes ont annoncé le lancement d'une soi-disant « opération antiterroriste », qui n'était en réalité qu'une tentative de mater, par la force, les protestations dans les régions de Donetsk et Lougansk contre le coup d'État de Kiev.

    La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77 % des Criméens et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été « offerte » à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954. Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer ce territoire comme le sien. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions antirusses en 2014.

    Dossier:
    Livraison d'armes à l'Ukraine (65)

    Lire aussi:

    L'Occident livrera-t-il des armes létales à Kiev?
    En cas d'élection de Clinton, Kiev espère recevoir des armes létales
    Kiev exhorte Washington à lui fournir des armes létales
    Tags:
    sanctions antirusses, livraisons d'armes, loi, armes létales, Chambre des représentants des Etats-Unis, Congrès des États-Unis, Igor Romanenko, Michael Carpenter, Afghanistan, Washington, Crimée, Kiev, Europe, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik