Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine et le président américain Barack Obama

    Et si Obama devenait un agent double de Poutine?

    © Photo. Host photo agency
    International
    URL courte
    54872

    Le violoncelliste russe Sergueï Roldouguine, qui est aussi un ami proche du président russe, a confié aux journalistes un « secret » des rencontres des présidents russe et américain. Il a entre autres révélé que M. Obama ne restait jamais seul en tête-à-tête avec Vladimir Poutine. Mais pourquoi ?

    Le président Barack Obama ne reste jamais seul avec son homologue russe Vladimir Poutine lors des entretiens, a déclaré jeudi Sergueï Roldouguine, violoncelliste russe  et ami du président Vladimir Poutine.

    « Je vous confierai un secret. Je sais que l'équipe de M. Obama n'ose jamais laisser leur président discuter en tête-à-tête avec M. Poutine. Comprenez-vous ? C'est un signe très marquant. Je veux dire qu'il (…) a presque toujours le dernier mot », a indiqué M. Roldougine devant les journalistes lors de la cérémonie de remise des décorations d'État au Kremlin.

    Cette déclaration a surpris les internautes qui ont essayé de trouver une explication :

    « Ils craignent qu'il n'en fasse un agent double ! »

    Selon le musicien russe, le président Poutine est plus courageux que les dirigeants d'autres pays dont la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le président américain Barack Obama.

    « Il bénéficie du respect de ses amis et de ses ennemis car est capable de régler lui-même de nombreuses questions (…). Il est souvent la cible de critiques, mais il ne les craint pas. Oui, il dit : "J'ai décidé ainsi". Il endosse la responsabilité sans crainte, alors que les hommes politiques européens ou américains n'ont pas la liberté de dire : "Je l'ai décidé et ce sera ainsi" », a annoncé M. Roldouguine.

    Le violoncelliste Roldougine et le chef d'orchestre Valéri Guérguiev ont été décorés jeudi de l'Ordre Alexandre Nevski « pour l'organisation d'actions humanitaires internationales contribuant au renforcement de la paix et de l'amitié entre les peuples » par décret présidentiel.

    Le 5 mai dernier, le violoncelliste Sergueï Roldougine a participé au concert que l'orchestre symphonique du théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg dirigé par Valéri Guérguiev a donné dans la cité syrienne de Palmyre libérée des griffes des djihadistes.

    Selon M. Roldouguine, les musiciens ont été la cible de tirs après le concert à Palmyre, mais les militaires russes ont tout fait pour les protéger. Le président russe Vladimir Poutine a aussi participé au concert « Prière pour Palmyre. La musique fait revivre la ville antique » via vidéoconférence.

     

    Lire aussi:

    Un regard de la mort Poutine-Obama au centre d'une bataille de Photoshop
    Obama: "En vérité, Poutine est scrupuleusement poli, très franc"
    De quoi Poutine et Obama ont-ils parlé au G20?
    Tags:
    garde du corps, responsabilité, secret, agents du Kremlin, Sergueï Roldouguine, François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Barack Obama, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik