International
URL courte
3345
S'abonner

Face aux provocations des États-Unis et de la Corée du Sud, Pyongyang brandit la menace d’une riposte nucléaire.

La Corée du Nord menace d'utiliser des armes nucléaires contre Séoul et la base américaine de Guam, située au large de l'océan Pacifique.

D'après la KCNA, citant une source au sein de l'armée nord-coréenne, les provocations en provenance des États-Unis et de Corée du Sud auraient créé une situation incontrôlable dans la région, qui risque de dégénérer sous peu en guerre nucléaire.

« En guise de représailles, les ogives nucléaires nord-coréennes pourraient réduire Séoul en cendres », relate la KCNA.

Concernant la base navale de Guam, la Corée du Nord promet de la « raser des cartes », dans le cas où des chasseurs américains de type B-1B se risqueraient de nouveau à survoler la péninsule coréenne.

Jeudi dernier, l'United States Pacific Command (USPACOM) a déclaré que deux chasseurs américains B-1B avaient effectué un vol près de la frontière nord-coréenne avant d'atterrir à 70 km au sud de Séoul. « C'est la première fois depuis vingt ans (depuis 1996) qu'un B-1B a atterri sur la péninsule de Corée », s'est vanté le commandement.

« L'essai nucléaire nord-coréen constitue une escalade dangereuse et pose une menace inacceptable », a ajouté le général en réaffirmant « l'engagement inébranlable » des États-Unis dans la défense de leurs alliés dans la région.

Les États-Unis « prendront les mesures nécessaires pour y parvenir, au travers d'opérations comme celle d'aujourd'hui et du déploiement de la batterie THAAD (Terminal High Altitude Air Defense) sur la péninsule coréenne », a-t-il ajouté en référence au bouclier antimissile américain qui doit être installé en Corée du Sud.

Lire aussi:

La Corée du Nord ambitionne de décrocher la Lune
En Corée du Sud, la ville de Seongju s'élève contre le complexe antimissile américain
Corée du Sud: Daech pourrait préparer des attentats contre des bases US
Afghanistan: nouvelle attaque contre un véhicule taliban à Jalalabad
Tags:
États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord, nucléaire coréen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook