International
URL courte
32223
S'abonner

La Corée du Sud soupçonne Pyongyang de préparer un sixième essai nucléaire et déclare disposer d’un plan pour passer aux choses sérieuses en cas de besoin.

Les troupes d'élite de Corée du Sud sont prêtes à supprimer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'il y a un risque d'utilisation de l'arme nucléaire, a confirmé le ministre sud-coréen de la Défense Han Min-koo lors d'une session parlementaire.

« La Corée du Sud a une idée général et un plan qui consiste à utiliser les capacités des missiles de précision pour frapper les cibles ennemies et pour liquider les dirigeants ennemis », a ajouté le ministre. Ces mesures ne seront appliquées que dans le pire des cas.

La Corée du Nord est prête à procéder à un sixième essai nucléaire, suppose-t-il.

Le 21 septembre, les militaires sud-coréens ont déclaré que Pyongyang planifiait un nouveau test nucléaire souterrain ou un tir de missile de longue portée.

Le 9 septembre, à l'occasion du 68e anniversaire de la formation de la Corée du Nord, les militaires nord-coréens ont procédé à un nouvel essai nucléaire, le deuxième en 2016. 

Lire aussi:

Pour Pyongyang, le désarmement unilatéral est hors de question
Séoul met en garde contre un nouvel essai nucléaire nord-coréen
Les chanteuses de pop sud-coréennes feront-elles plier Pyongyang?
La Corée du Sud "rayera Pyongyang de la carte" en cas d'escalade nucléaire
Tags:
Han Min-koo, Corée du Nord, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook