International
URL courte
4150
S'abonner

Cuba, qui a fait des progrès notables dans les biotechnologies, envisage de lancer plusieurs médicaments en Russie et dans des pays voisins. Le fils aîné de Fidel Castro fait la promotion de la science cubaine en Russie.

Le physicien Fidel Castro Diaz-Balart, fils aîné du leader de la révolution cubaine Fidel Castro, a présenté mardi 20 septembre son livre La science pour l'innovation: expérience cubaine à Moscou dans le cadre de la 33e conférence mondiale de l'Association internationale des parcs scientifiques (IASP).

« Les progrès des biotechnologies cubaines reposent sur le système national des connaissances scientifiques et des innovations apportées par plus de 200 établissements scientifiques et universités. Nous envisageons de créer de nouveaux produits dans ce domaine », a déclaré à Sputnik M. Diaz-Balart.

Selon lui, son ouvrage La science pour l'innovation: expérience cubaine consacré à l'histoire des innovations cubaines, pourrait intéresser les hommes d'affaires et les auteurs de projets hautement technologiques russes, surtout dans le contexte de l'évolution des échanges scientifiques et commerciaux entre les deux pays.

Pendant la visite du fils de Fidel Castro à Moscou, le groupe biotechnologique et pharmaceutique cubain Biocubafarma a signé un accord de coopération avec le centre des hautes technologies de Skolkovo, la Silicon Valley russe. L'accord prévoit notamment l'ouverture d'un centre des technologies cubaines à Skolkovo, dans la région de Moscou.

« Le fait que Biocubafarma ait signé un accord sur sa participation permanente aux activités de ce centre des hautes technologies (…) permettra d'utiliser des médicaments cubains pour soigner des patients en Russie et dans d'autres pays de la Communauté des États Indépendants (CEI) », a ajouté M. Diaz-Balart.

Le chercheur a surtout mis en valeur un médicament révolutionnaire de traitement de l'ulcère du pied diabétique, Heberprot-P. Développé par des chercheurs cubains, enregistré à Cuba dès 2006 et dans 15 autres pays. Ce médicament aurait déjà permis de traiter et de guérir plus de 200.000 patients, leur évitant l'amputation.

Le fils de Fidel Castro connaît bien la Russie, où il a fait ses études sous le nom de José Raul Fernandez. En 1974, Fidel Castro Diaz-Balart a obtenu un diplôme en physique nucléaire à l'Université Lomonossov de Moscou. Il est également titulaire d'un doctorat en physique nucléaire et mathématiques de l'Institut de l'énergie atomique Kourtchatov de Moscou et de plusieurs autres diplômes scientifiques. De retour à Cuba, M. Diaz-Balart a occupé le poste de conseiller scientifique du gouvernement cubain.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
livre, innovations, La science pour l'innovation: expérience cubaine, Biocubafarma, Centre d'innovation Skolkovo, Fidel Castro Diaz-Balart, Fidel Castro, Cuba, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook