Ecoutez Radio Sputnik
    L’Onu avait fait l’objet de menaces avant le bombardement de son convoi

    L’Onu avait fait l’objet de menaces avant le bombardement de son convoi

    © REUTERS / Ammar Abdullah
    International
    URL courte
    Attaque du convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep (19)
    34403

    Avant l’attaque contre les camions onusiens près d’Alep, de nombreuses menaces provenaient de la partie orientale de la ville, tenue par les rebelles opposés à Bachar el-Assad, affirme le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

    « Si le convoi prend la route de Castello, il sera attaqué » : telles étaient les menaces proférées fin août par un groupe baptisé « conseil local » qui contrôle l'est d'Alep, a raconté aujourd'hui Sergueï Lavrov.

    Alep, ancienne capitale économique de la Syrie, est divisée depuis 2012 entre quartiers tenus par les rebelles opposés à Bachar el-Assad à l'est et zones fidèles au président à l'ouest.

    L'utilisation de la route de Castello pour acheminer une aide humanitaire a été pour la première fois évoquée le 26 août lors d'une rencontre russo-américaine à Genève, a rappelé le ministre. Le jour même, l'Onu a confirmé qu'un convoi humanitaire prêt à se mettre en route se trouvait à la frontière turque et qu'il pouvait se rendre à Alep.

    « Le gouvernement syrien s'est dit prêt à coopérer en la matière », a-t-il assuré. Mais le « conseil local » a menacé d'attaquer les camions humanitaires.  L'Onu a alors fait une pause et a cherché pendant plusieurs jours à faire changer d'avis ses dirigeants.

    « Je n'affirme rien. Je veux tout simplement dire qu'il y avait des menaces directes et explicites à l'encontre des convois humanitaires qui prendraient la route de Castello », a-t-il conclu.

    Dossier:
    Attaque du convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep (19)

    Lire aussi:

    Lavrov aux USA: distinguez l’opposition des terroristes en Syrie!
    Convoi humanitaire onusien bombardé: Lavrov explique
    Selon Lavrov, les opposants à la paix sont l'égal des terroristes
    Un hôtel UK s’est effondré à cause d'un important incendie – images
    Tags:
    convoi, attaque, bombardements, aide humanitaire, ONU, Sergueï Lavrov, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik