International
URL courte
35017
S'abonner

François Hollande et Nicolas Sarkozy se rendront vendredi à Jérusalem pour assister aux funérailles de l'ancien président israélien Shimon Peres, décédé mercredi à l'âge de 93 ans, annonce la présidence de la République.

« Le président de la République se rendra à Jérusalem vendredi 30 septembre pour participer à la cérémonie de funérailles de Shimon Peres, ancien Président d'Israël et prix Nobel de la paix », a indiqué l'Elysée dans un communiqué. Nicolas Sarkozy fera également le déplacement, a précisé de son côté à l'AFP l'entourage de l'ancien président.

​​François Hollande a rendu hommage tôt mercredi matin à l'ancien président israélien Shimon Peres, mort dans la nuit de mardi à mercredi, un des « plus ardents défenseurs de la paix » et « un ami fidèle » de la France.

« Shimon Peres appartient désormais à l'Histoire, qui a été la compagne de sa longue vie », a écrit M. Hollande dans un communiqué après la mort, à 93 ans, du prix Nobel de la paix.

De son côté, Nicolas Sarkozy, candidat à la primaire de la droite, a salué "un homme exceptionnel, dont l'intelligence et la sagesse n'avaient d'égal que sa simplicité et sa profonde humanité". "Je suis honoré d'avoir pu le connaître et fier d'avoir été son ami. (…) Avec le décès de Shimon Pérès, Israël perd un grand un homme d'État, inlassable promoteur de la paix, la France un ami fidèle, l'humanité une conscience", a-t-il dit dans un communiqué.

Israël attend aux obsèques de Shimon Peres le président américain Barack Obama, ses homologues français et allemand, le prince Charles et plusieurs dirigeants étrangers, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères.

Shimon Peres sera inhumé vendredi à 11H00 (08H00 GMT) au cimetière du mont Herzl où reposent nombre des grandes figures israéliennes, a précisé le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères à l'AFP.

Shimon Peres, infatigable promoteur de la paix avec les Palestiniens, est mort mercredi à l'âge de 93 ans, deux semaines après avoir été victime d'une attaque cérébrale.

L'ancien prix Nobel de la paix 1994 est décédé au milieu de la nuit au centre médical Sheba près de Tel Aviv, où il avait été hospitalisé à la suite d'un AVC et placé dans un coma artificiel le 13 septembre. L'annonce officielle du décès a été prononcée vers 07h00 (04h00 GMT) au centre, également connu sous le nom d'hôpital Tel Hashomer, par le fils de Shimon Peres, Chemi, et par Rafi Walden.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Quand un chat «échange des mots» avec une souris – photo
Tags:
décès, funérailles, Shimon Peres, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Barack Obama, Royaume-Uni, Israël, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook