Ecoutez Radio Sputnik
    Le président israélien Reuven Rivlin

    Le président israélien rappelle l’implication des Ukrainiens dans l'Holocauste

    © AFP 2019 JOHN THYS
    International
    URL courte
    54395
    S'abonner

    Mardi, le président israélien s’est adressé au parlement ukrainien à l'occasion du 75e anniversaire du massacre de Babi Yar. Selon lui, des combattants de l'Organisation des nationalistes ukrainiens se sont «particulièrement distingués» dans le massacre des Juifs.

    Le président israélien Reuven Rivlin, s'exprimant devant la Rada suprême (la chambre basse du parlement ukrainien), a rappelé l'implication des Ukrainiens et en particulier de l'Organisation des nationalistes ukrainiens dans le massacre et la persécution des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

    « Environ 1,5 million de Juifs ont été tués sur le territoire de l'Ukraine moderne au cours de la Seconde Guerre mondiale, à Babi Yar, et à beaucoup d'autres endroits. Ils ont été fusillés dans les forêts, près des ravines et des douves, ils ont été poussés dans des fosses communes. De nombreux Ukrainiens ont été complices de ces crimes », a déclaré M. Rivlin lors des audiences parlementaires consacrées au 75e anniversaire de l'exécution de dizaines de milliers de personnes dans le ravin de Babi Yar.

    Le chef de l'Institut ukrainien de la mémoire nationale, Vladimir Vïatrovitch, à son tour, a réfuté la déclaration faite par le président israélien, jugeant qu'il s'agit d'une « répétition des mythes. »

    « Malheureusement, le président israélien, dans son discours au parlement ukrainien, n'a fait que répéter le mythe soviétique de l'implication de l'OUN (Organisation des nationalistes ukrainiens, ndlr) dans l'Holocauste », a-t-il déclaré.

    Plus tôt, les autorités de Kiev avaient décidé de renommer deux rues de la ville, en leurs donnant les noms de Stepan Bandera et Roman Choukhevytch. En août, les dirigeants de 29 communautés et organisations juives publiques ukrainiennes ont fait appel aux députés de la Rada suprême et au Conseil municipal de Kiev pour protester contre cette initiative.

    Stepan Bandera a été l'un des dirigeants de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) et le dirigeant de l'Organisation des nationalistes ukrainiens à tendance extrémiste dite « OUN(B) ». Il a collaboré avec l'Allemagne nazie en créant la légion ukrainienne placée sous le commandement de la Wehrmacht.

    Roman Choukhevytch a été membre puis dirigeant de l'OUN.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Les Juifs de Crimée se distancient de Porochenko sur les "représailles du Kremlin"
    Varsovie rappelle à l'Ukraine le génocide des Polonais
    La "guerre sanglante" de Kiev contre les journalistes
    Ukraine: les nationalistes du Pravy Sektor, des SS contemporains
    Tags:
    nationalisme, Juifs, Holocauste, Seconde Guerre mondiale, OUN-UPA, Reuven Rivlin, Stepan Bandera, URSS, Israël, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik