Ecoutez Radio Sputnik
    Le président vénézuélien Nicolas Maduro

    Le référendum au Venezuela préoccupe l’Amérique latine

    © REUTERS / Miraflores Palace
    International
    URL courte
    16012

    Six pays d'Amérique latine ont exprimé mercredi soir leur préoccupation face à la décision des autorités électorales du Venezuela de reporter le référendum révocatoire sur le mandat du président Nicolas Maduro à 2017.

    La semaine dernière, le Conseil national électoral du Venezuela a déclaré qu'un éventuel référendum pourrait avoir lieu au premier trimestre de 2017, mais les plus grandes économies de l'Amérique latine se prononcent contre le report pour l'année suivante.

    Les ministres des Affaires étrangères des pays constituant les six plus importantes économies de la région, soit l'Argentine, le Brésil, le Chili, le Paraguay, le Mexique et le Pérou, ont signé une déclaration afin d'exprimer leur préoccupation devant la décision du Conseil national électoral de la République bolivarienne du Venezuela de reporter le référendum au début de 2017.

    Dans l'éventualité d'un référendum tenu après le 10 janvier 2017, le vice-président actuel assumera la présidence du pays pour les deux années à venir, et ce, même si les Vénézuéliens se prononcent pour le départ de M. Maduro. Si le référendum se tient plus tôt, le pays devra organiser de nouvelles élections présidentielles selon la Constitution.

    Les six pays ont également souligné leur volonté d'encourager le dialogue entre les autorités et les forces politiques et sociales vénézuéliennes afin d'assurer la stabilité politique, la reprise de l'économie et le respect des droits de l'homme.

    L'opposition vénézuélienne tente depuis des mois de mobiliser les Vénézuéliens pour faire pression sur les autorités électorales et accélérer la tenue du référendum. Mais ce processus ressemble à une véritable course d'obstacles, dont la deuxième étape se jouera du 26 au 28 octobre, quand l'opposition devra réunir quatre millions de signatures pour avoir enfin le droit de convoquer la consultation populaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Venezuela: Citibank annonce la fermeture des comptes gouvernementaux
    Washington prêt à améliorer les relations avec le Venezuela
    La semaine de travail de cinq jours rétablie au Venezuela
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik