International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2016) (217)
64816
S'abonner

Le 30 septembre marquera le premier anniversaire de l'opération antiterroriste des forces aérospatiales russes en Syrie. Moscou ne se limite qu'à des frappes contre l'État islamique (EI, Daech) et se bat contre tous les groupes djihadistes en Syrie, fait remarquer à Sputnik Zuhat Kobani, représentant du Parti de l'union démocratique (PYD).

À la veille de cette date d'anniversaire, Zuhat Kobani, représentant européen du PYD, un parti kurde syrien, a accordé un entretien à Sputnik portant sur les actions russes dans la région.

Dans le cadre de l'opération aérienne en Syrie, la Russie frappe les positions de Daech, du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) et d'Ahrar al-Cham, des groupes terroristes qui représentent une énorme menace pour la région et pour le monde en général, estime l'homme politique kurde.

« Nous considérons les actions de la Russie en Syrie comme très importantes et nous les soutenons. La Russie ne se limite pas qu'à des frappes contre Daech et se bat contre tous les groupes djihadistes en Syrie », a-t-il affirmé.

Selon lui, l'opération des forces aérospatiales russes vise à éliminer la menace terroriste et à préserver l'État syrien.

« Dans le même temps, les États-Unis, en raison de leur coopération avec la Turquie, n'effectuent des frappes que sur les militants de Daech en fermant les yeux sur les actions des autres organisations terroristes », a lancé M. Kobani.

Washington soutient l'Armée syrienne libre (ASL), mais en Syrie il n'y a actuellement aucune "opposition modérée" totalement indépendante, souligne l'expert. La majeure partie des combattants des groupes qui composent l'ASL actuelle obéissent à l'Arabie saoudite et au Qatar.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2016) (217)

Lire aussi:

Quel bilan tirer de l’opération russe en Syrie?
Moscou indigné par les déclarations américaines sur son rôle en Syrie
Daech, fruit de la «philosophie de domination» américaine
«La paix en Syrie n'est possible que par la négociation entre les grandes puissances»
Tags:
Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Armée syrienne libre (ASL), Etat islamique, Zuhat Kobani, Qatar, Arabie Saoudite, Turquie, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook