International
URL courte
2235
S'abonner

Les joueuses d'échecs protestent contre le port obligatoire du voile islamique lors du championnat du monde de 2017 en Iran.

Auparavant, la Fédération internationale des Échecs (FIDE) a pris la décision d'organiser le championnat du monde féminin à Téhéran en février 2017. La loi iranienne prévoit le port obligatoire du voile pour toutes les femmes se trouvant sur le sol de la République islamique.

Selon CNN, plusieurs joueuses d'échecs de renom se sont prononcées contre la tenue du tournoi en Iran. Ainsi, la championne des États-Unis Nazí Paikidze-Barnes a annoncé qu'elle boycotterait l'évènement, qualifiant l'obligation de porter le voile de discrimination religieuse et sexuelle.

« Si le lieu du tournoi n'est pas changé, je ne pourrai pas y prendre part, et j'en suis profondément désolée », a déclaré Mme Paikidze-Barnes.

Une porte-parole de la FIDE citée par CNN a fait savoir que l'Iran était le seul pays ayant proposé d'organiser le championnat de 2017. Lorsque l'Assemblée générale de la FIDE a décidé de la tenue du tournoi à Téhéran, aucune des 150 fédérations nationales n'a émis d'objection, affirme-t-elle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

 

Lire aussi:

La Russie bat les USA dans un tournoi d'échecs entre détenus
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Tags:
Iran, Nazí Paikidze-Barnes, Fédération internationale des échecs (FIDE), jeu d'échecs, port du voile, boycott
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook