International
URL courte
9171
S'abonner

La justice birmane poursuit pour « insulte à la religion » un touriste néerlandais qui a débranché le haut-parleur dans un lieu de prières.

Il s'agit d'un délit passible de deux ans de prison. Vendredi soir, au moment du sermon bouddhiste de fin de semaine, l'homme de 30 ans, excédé par le bruit venu du lieu de prières proche de son hôtel, a débranché le haut-parleur provoquant la colère des habitants.

Bouddha
© AFP 2019 LAKRUWAN WANNIARACHCHI
Selon un porte-parole de la police locale cité par l'AFP, la foule l'a suivi et a trouvé l'hôtel où il résidait. Actuellement, le contrevenant est détenu dans l'une des prisons de Mandalay.

Avec l'arrivée au pouvoir du premier gouvernement civil, la Birmanie, qui a connu depuis 1962 une série de dictatures militaires, s'est récemment ouverte aux investisseurs étrangers et aux touristes. Ces changements se sont toutefois accompagnés d'une montée du bouddhisme radical avec des violences qui ont fait 200 morts en 2012.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Liberté de culte : Obama épingle la Chine et la Birmanie
La Birmanie accusée de persécuter ses musulmans
Touristes, opium et guérilla : bienvenue en Birmanie, dimanche à 23:00
Tags:
arrestation, religion, insulte, bouddhisme, Myanmar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook