International
URL courte
Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine (328)
31452
S'abonner

L’approche des enquêteurs internationaux compromet les efforts visant à établir un tableau véridique de la tragédie survenue le 17 juillet 2014 dans le ciel ukrainien, selon la Russie.

Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur des Pays-Bas en Russie, Renée Jones-Bos, le 3 octobre, pour lui expliquer les raisons pour lesquelles Moscou rejette les méthodes de travail du Groupe d'enquête, qui va dans une mauvaise direction.

Le ministère « a pris connaissance du communiqué de presse de la diplomatie néerlandaise sur les résultats de la démarche entreprise le 30 septembre à l'encontre de l'ambassadeur russe à La Haye » (le diplomate avait été convoqué pour explications par les autorités des Pays-Bas, ndlr.), lit-on dans son communiqué. Moscou souligne que la partie néerlandaise rejette totalement toute critique, même bien argumentée, des résultats intermédiaires de l'enquête pénale sur le crash du Boeing malaisien dans le ciel ukrainien le 17 juillet 2014.

Le ministère s'étonne du fait que les résultats préliminaires de l'activité du groupe d'enquête soient imposés comme une vérité qui ne souffre aucun doute ni objection.

Moscou déclarera à Mme Jones-Bos qu'il est inadmissible d'ignorer les informations importantes et objectives présentées par la Russie, a commenté la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Une telle approche sape la coopération des experts russes avec l'enquête et compromet les efforts visant à établir un tableau véridique de la tragédie et à traduire en justice les coupables, a-t-elle ajouté.

Le rapport du groupe d'enquête international affirme que le missile Bouk qui a abattu le vol MH17 de Malaysia Airlines le 17 juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine avait été transporté depuis la Russie puis ramené sur son territoire. La Russie insiste pour dire que l'enquête part d'un a priori fondé uniquement sur les informations présentées par l'Ukraine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine (328)

Lire aussi:

Vol MH17: l’enquête basée sur les données de Kiev n’est pas définitive
Vol MH17: Paris exhorte Moscou «à coopérer à l'enquête», ce que la Russie fait déjà!
L'enquête sur le crash du MH17 est motivée politiquement, selon Moscou
Le Bureau du Procureur général des Pays-Bas ne lie pas le crash du MH17 à la Russie
Tags:
enquête, MH17, Renée Jones-Bos, Pays-Bas, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook