Ecoutez Radio Sputnik
    L'héroïne. Image d'illustration

    Les toxicomanes traités... à l'héroïne au Canada

    © Sputnik . Sergei Venyavsky
    International
    URL courte
    229
    S'abonner

    Récemment, le gouvernement canadien a autorisé d'utiliser l'héroïne pour le traitement de personnes souffrant de dépendance aux opioïdes qui ont essayé sans succès toutes les autres thérapies.

    La raison pour laquelle l'héroïne est prescrite par les médecins aux toxicomanes est que ces derniers n'achètent plus la drogue « de la rue », qui contient une quantité inconnue d'héroïne et des substances toxiques ou biologiquement dangereuses. Ils profitent ainsi d'un produit contrôlé par les pharmaciens à teneur connue de diacétylmorphine. Ceci baisse considérablement le risque d'overdose, d'intoxication et de maladies infectieuses chez le patient. En outre, la situation se trouve sous le contrôle d'un médecin traitant qui peut tenter de diminuer les doses et de les réduire petit à petit jusqu'au minimum.

    Par ailleurs, le toxicomane n'a plus besoin de rechercher sa drogue ni des personnes capables de la lui vendre. Ceci peut permettre le tirer du milieu des toxicomanes et de lui faire reprendre ses relations sociales, par exemple, reprendre ses études ou son travail.

    Dorénavant, tout médecin canadien pourra adresser au Département de la Santé une demande d'inclure ses patients au programme d'accès spécial à l'héroïne, chaque demande, étant minutieusement examinée. Selon les autorités, il n'y aura qu'une part infiniment petite de toxicomanes qui pourront en profiter, s'agissant de ceux qui se sont révélés à la longue insensibles à toutes les autres thérapies.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

     

    Lire aussi:

    L'EI fournit 50% de l'héroïne consommée en Europe (FSKN)
    Héroïne afghane: un milliard de dollars de revenus annuels pour l'EI
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    PSG - Galatasaray: des heurts près du Parc des Princes, un blessé - vidéos
    Tags:
    traitement, héroïne, Département canadien de la Santé, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik