International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
2162
S'abonner

Le Royaume-Uni activera l'article 50 du Traité de Lisbonne, pour déclencher la procédure de divorce avec l'Union européenne, «avant fin mars» 2017.

La première ministre Theresa May, qui doit s'exprimer dans la journée à la tribune du congrès annuel du Parti conservateur à Birmingham, avait indiqué dans une interview publiée ce dimanche par le Sunday Times qu'elle présenterait une nouvelle législation afin d'abroger le European Communities Act de 1972 lors du discours de la reine devant le Parlement, qui aura lieu en avril ou mai 2017.

Il est à noter que la procédure de "Brexit" serait entamée avant les élections législatives allemandes, prévues en septembre 2017.

« Cela marquera la première étape pour faire du Royaume-Uni un pays souverain et indépendant à nouveau », a déclaré Mme May, citée par l'AFP, soulignant que cela signifiera "la fin de l'autorité de l'UE au Royaume-Uni".

La première ministre a promis une « transition en douceur » pendant laquelle le parlement britannique sera invité à décider quelles lois européennes resteront en vigueur au Royaume-Uni.

Tout en disant vouloir « le meilleur accord » possible pour le commerce et de « bonnes relations » avec les membres de l'UE, elle a assuré que son gouvernement répondrait à l'attente exprimée par les électeurs britanniques en matière de contrôle des migrations intra-européennes.

Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

Négos avec Londres: l’UE sort le fouet
UE après Brexit: renaissance ou début de la fin?
L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
Brexit, Theresa May, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook