Ecoutez Radio Sputnik
    Helsinki

    Un ex-ministre finlandais dénonce l'image d'une Russie menaçante

    © Fotolia / Suomenkopteri
    International
    URL courte
    8390
    S'abonner

    Antti Rinne, président du Parti social-démocrate de Finlande (SDP) et ex-ministre des Finances, s'est prononcé contre l'imposition d'une image de la Russie comme menace pour l'indépendance de son pays.

    Auparavant, l'Institut finlandais des relations internationales avait publié un rapport qui comportait entre autres une conclusion selon laquelle la Russie pourrait « remettre en question » l'indépendance de la Finlande. Dans une interview accordée à la radio-télévision Yle, M. Rinne a rejeté cette idée.

    « La Russie sait bien quel prix la Finlande a payé pour gagner son indépendance », a déclaré l'ex-ministre finlandais.

    Plus tôt dans la semaine, le ministre finlandais des Affaires étrangères Timo Soini avait qualifié de « bonnes » les relations entre Moscou et Helsinki.

    Début juillet, le président russe Vladimir Poutine avait déclaré, lors des négociations avec son homologue finlandais Sauli Niinistö à Turku, que la Finlande figurait parmi les partenaires prioritaires de Moscou.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Ami avec la Russie, et alors? Le président finlandais répond aux critiques
    La Finlande préfère l'amitié avec la Russie à l'adhésion à l'Otan
    Réfugiés: la Russie et la Finlande ferment leur frontière
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    indépendance, menace russe, relations, Sauli Niinistö, Timo Soini, Vladimir Poutine, Antti Rinne, Finlande, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik