International
URL courte
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)
20501
S'abonner

Une opération humanitaire de grande envergure se poursuit dans différentes régions de la Syrie ravagée par le terrorisme. L'armée russe continue d'aider par tous les moyens la population syrienne, en fournissant entre autres des aliments et des médicaments aux familles en détresse.

Près de cinq tonnes de denrées alimentaires russes ont été remises aux habitants du quartier Muhafaza à Alep, en proie à de violents combats, a annoncé dimanche le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

« Les habitants du quartier Muhafaza à Alep ont reçu 2,24 tonnes de denrées alimentaires, notamment du sucre, de la farine, du riz ainsi que de la viande et du poisson en conserves. En outre, près de deux tonnes de fret humanitaire (sucre, farine, riz, thé, viande et poisson en conserves) ont été acheminées au dépôt du Centre russe pour la réconciliation, situé dans le village d'Al-Nayrab », annonce un communiqué publié sur le site du ministère russe de la Défense.

De plus en plus d'habitants d'Alep tentent de quitter les régions contrôlées par les terroristes. La situation humanitaire y est catastrophique. Il n'y a pratiquement pas de nourriture et le peu qui reste est saisi par les djihadistes. Les gens s'enfuient en abandonnant tous leurs biens.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)

Lire aussi:

Neuf quartiers d’Alep sous le feu nourri des terroristes
A Alep, la vie reprend son cours (vidéo)
Les démineurs à pied d’œuvre dans un quartier d’Alep libéré (Vidéo)
Tags:
aide humanitaire, ministère russe de la Défense, Alep, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook