Ecoutez Radio Sputnik
    Quartiers est d'Alep, contrôlés par les djihadistes

    L'armée syrienne fait une proposition aux djihadistes piégés à l'est d'Alep

    © Sputnik. Михаил Алаеддин
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    1321786

    Pour éviter un bain de sang, l'armée syrienne a proposé aux djihadistes encerclés à Alep de quitter la ville.

    Le commandement de l'armée syrienne a appelé les djihadistes à quitter les quartiers orientaux de la ville d'Alep tout en leur garantissant un passage en toute sécurité, annonce l'agence SANA

    Les quartiers est d'Alep sont assiégés par l'armée syrienne.

    « Le commandement des forces armées appelle tous les djihadistes se trouvant dans les quartiers est d'Alep à les quitter et à permettre aux habitants de reprendre une vie normale » indique le communiqué de l'armée cité par l'agence.

    Selon le communiqué, l'armée garantit aux djihadistes souhaitant abandonner de leur propre gré les quartiers assiégés « un passage en toute sécurité et une assistance nécessaire ».

    Les forces régulières syriennes contrôlent actuellement près de 50% de la ville d'Alep, la deuxième ville syrienne après la capitale, Damas.

    Le 22 septembre dernier, le commandement de l'armée a annoncé le lancement d'une opération militaire dans la partie orientale d'Alep, tenue par les djihadistes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    A Alep, la vie reprend son cours (vidéo)
    La Russie livre 5 tonnes de nourriture aux habitants d'Alep
    «Alep, la guerre et la diplomatie»: les faits frappants dévoilés par une diplomate russe
    Tags:
    appel, armée gouvernementale syrienne, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik